Bruxelles, ma belle

Pendant trois jours, le pavé bruxellois a résonné sous mes pas. Parcourant la capitale de l’Europe pour la première fois, je n’ai pas été déçue du voyage. Retour sur ce court séjour en terres belges où se sont succédées les traditionnelles visites touristiques, les dégustations de lambic et les librairies remplies de bandes dessinées à en faire rêver plus d’un.

Il est aux alentours de 13 heures lorsque je quitte la gare de Bruxelles Midi. Premiers bruits ? Les travaux de modernisation autour de la gare. Devant moi, une de ces nombreuses façades envahies de héros de BD. Le ton est donné. Bienvenue à Bruxelles, ville en constante évolution et riche de sa culture et de son patrimoine.

Les passages obligés

La Grande Place de Bruxelles
La Grande Place de Bruxelles

La magnifique Grande Place est à conseiller en début de matinée et en fin de journée pour profiter pleinement de tous les détails architecturaux qu’offrent les différents bâtiments.

S’assoir sur le trottoir, profitant du fond musical joué par des habitués bruxellois, tout en observant les passants, c’est l’idéal.

Le Manneken-Pis
Le Manneken-Pis

Le Manneken-Pis, un des symboles du pays, a une garde robe impressionnante.

Oubliez la tenue d’Adam du pion en métal lorsque vous jouez au Monopoly spécial Europe…

Dans la réalité, ce petit monsieur change chaque jour de tenues.

Des vêtements lui sont offerts au gré de différentes occasions par divers pays ou associations.

Sur cette photo, il porte le costume traditionnel luxembourgeois.

Les Galeries royales Saint-Hubert
Les Galeries royales Saint-Hubert

Les Galeries royales Saint-Hubert sont les Champs-Élysée belges.

Dans ce passage mondain, sous cette vaste verrière, des magasins de luxe se succèdent.

On se contentera de saliver devant les chocolats Neuhaus, une référence en matière de praline, le porte-monnaie souffrirait trop.

Le quartier des Marolles est pour les antiquaires, collectionneurs et autres amateurs de vieux objets, une véritable caverne d’Ali Baba.

Un marché aux puces quotidien a lieu sur la place du Jeu-de-Balle, un plaisir pour les yeux.

Miroirs, foulards, vieux appareils photos ou caméras en séduiront plus d’un.

Intérieur du restaurant Le point de chute
Intérieur du restaurant Le point de chute

De mignons petits restaurants sont à découvrir dans le quartier.

J’ai testé pour vous Le point de chute, qui propose de délicieuses salades et chaque jour un smoothie des plus divins.

Il se situe au pied du palais de justice, juste à côté d’un ascenseur panoramique qui permet de voir au loin l’Atonium.

Les cinq « coups de cœur »

La taille de la ville et ses espaces verts. Bruxelles étant le cœur de l’Europe, je pensais découvrir une ville gigantesque, or c’est tout le contraire.

Artère principale de Bruxelles
Artère principale de Bruxelles

C’est une capitale à taille humaine où de nombreux parcs vous font vite oublier le trafic avoisinant.

La construction de la ville est cependant assez étrange, mais a son charme.

De grands axes routiers passent au dessus de rues plus anciennes et beaucoup de bâtiments semblent vides alors que les rues grouillent de monde.

L'estaminet La Bécasse
L’estaminet La Bécasse

La dégustation de lambic. Un voyage en Belgique est l’occasion de se désaltérer avec un bon lambic (une bière de fermentation spontanée).

Durant les trois jours, l’estaminet La Bécasse a été le repère de ces dégustations. De l’extérieur il ne paye pas de mine, mais ce serait dommage de passer à côté de cet intérieur chargé d’histoire.

Situé dans une petite impasse qui donne dans la rue de Tabora, il est ouvert depuis 1877 et c’est l’un des derniers établissements où l’on débite du lambic et de la kriek (une bière belge fermentée avec des cerises acides) au fût.

Le musée Magritte. Le peintre surréaliste belge a son musée sur la Place Royale. Près de 200 œuvres sont présentées sur cinq étages, rudement bien aménagés.

C’est l’occasion de découvrir tout le talent de Magritte qui ne s’arrête pas au tableau La trahison des images, avec la célèbre phrase « Ceci n’est pas une pipe. »

La vie de cet homme au talent débordant est retracée au milieu de peintures, dessins, croquis, vidéos, sculptures et citations. « Mon seul désir est de m’enrichir de nouvelles pensées exaltantes. »

Le musée de la BD
Le musée de la BD

Les bandes dessinées par milliers. La Belgique aime les bandes dessinées et les bandes dessinées aiment la Belgique.

Dans la capitale, les librairies sont nombreuses et certaines ne proposent que des rayons entiers de BDs à en faire tourner la tête.

Tintin est traduit dans des langues de l’autre bout du monde, tandis que des auteurs indépendants français à la notoriété grandissante se retrouvent en tête de gondole.

Pour les inconditionnels, le musée de la BD est un passage obligé, mais il est peu destiné à un public très jeune.

Déco de la boutique d'Isabelle Bajart
Déco de la boutique d’Isabelle Bajart

Les boutiques de design et de vintage. Bruxelles fourmille de petites boutiques toute plus originales les unes que les autres : il y en a pour tous les goûts et les couleurs.

Des cartes postales et des affiches dans la boutique Plaizier, des vêtements en coton bio chez Ethike, des gadgets rigolos et colorés à tout va dans des boutiques de design, ou des pièces vintage à prix très abordables chez Isabelle Bajart et sa jolie boutique décorée par ses soins.

Point d’adresse précise à donner, le tout est de se balader dans la capitale belge et de découvrir chaque recoin de rue.

Au détour d'une rue bruxelloise...
Au détour d’une rue bruxelloise…

La scène street art

D’autres graffitis, stickers et pochoirs photographiés au fil des rues dans différents quartiers avec de grands noms du milieu comme par exemple Invader ou Jef Aerosol.

Trois jours plus tard, par la fenêtre du Thalys, je suis séduite en voyant s’effacer derrière moi la proche banlieue de Bruxelles. “Bruxelles, ma belle, sont des mots qui vont très bien ensemble, très bien ensemble” aurait pu chanter un célèbre groupe anglais… il ne se serait pas trompé.

[nggallery id=10]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.