Renan Luce

Un dernier bout pour la route

Déluge de grands noms pour clore ce tour du monde. Venus du Maroc pour Hindi Zahra, de Côte d’Ivoire pour Alpha Blondy, d’Espagne pour les Celtas Cortos, ou jouant à domicile comme Renan Luce, cette dernière brochette d’artistes a donné à voir et à entendre de toutes les couleurs aux nombreux spectateurs encore présents.


[nggallery id=19]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *