Le geek, c’est chic

Du 29 octobre au 1er novembre dernier, Brest organisait la quatrième édition de son Salon du jeu vidéo. Jeux et consoles, nouvelles technologies et autres animations ont impressionné les visiteurs, tout comme les « geeks », les passionnés du genre. Compet’, cosplay ou performance, à chacun son style au Brest Gaming Show !

La compet' de CSS en plein rush

La compet' de CSS en plein rush

Samedi 30 octobre, second jour du Salon du jeu vidéo brestois. Pendant que l’on débat sur les risques de l’addiction aux jeux vidéos sur la grande scène, plus d’une centaine de joueurs s’étripe à coups de fusils à pompe et de pistolets mitrailleurs.

La compétition SilverArena2010 bat son plein. Trois tournois sont en cours. Par équipe, les participants s’affrontent sur Counter Strike Source (CS:S) et Counter Strike 1.6 (CS 1.6), dans la peau de méchants terroristes ou de gentils soldats. D’autres ont préféré Trackmania, jeu de voiture d’arcade.

Laissez nous geeker

La tranquillité de ces « geeks », comme ils sont souvent appelés, est protégée par des barrières derrière lesquelles les visiteurs observent, un peu circonspects. Il y a de quoi, car la salle du tournoi est devenue un véritable dortoir le temps du Gaming Show : on y trouve pèle-mêle une tente, trois ou quatre matelas, des doudous porte-bonheur…

Pour tenir le choc, des piles de boissons énergisantes trônent à côté des ordinateurs personnels des joueurs, déménagés pour l’occasion.

Les Gygabites et les Sacrify

Les Gygabites et les Sacrify

Les meilleures équipes s’affrontent sur la grande scène du salon, face au public qui suit leur progression sur écrans géants. Dimanche, on a pu applaudir les Gigabyte et les Sacrify, respectivement finalistes et grands gagnants du tournoi CSS. Leurs lots : anti-virus et ventilateurs pour leurs ordinateurs et libres accès à des serveurs de jeux…

Le cosplay « fait maison »

Si certains respirent, mangent et dorment jeux vidéos, d’autre habitent littéralement leur passion. Les cosplayers de l’Assoss’soja ont animé les quatre jours du salon.

Fans de jeux vidéos ou de mangas, ils se griment en leur personnages préférés. Mais attention : la déontologie du cosplay interdit d’acheter des accessoires tout faits et privilégie le bricolage personnel !

Les cosplayers en action

Les cosplayers en action

Entre les consoles, on a croisé les protagonistes de Final Fantasy, Call Of Duty ou Sakura. Les cosplayers ont aussi défilé tous les jours sur scène, ce qui n’avait pas été possible l’an passé, faute de participants.

Et même s’il faut être un inconditionnel pour les reconnaître, c’est toujours sympa de se faire photographier avec une guerrière avec une hâche géante ou un avocat totalement décoiffé !

Je overclocke, tu overclockes, il…

La compétition d'overclocking bat son plein

La compétition d'overclocking bat son plein

Autre genre de performance : la compétition d’overclocking. Cette pratique consiste à pousser les ordinateurs au maximum de leur puissance.

Pour éviter de griller les composants de la machine, on la refroidit à l’azote, très dangereux à manipuler. Les panaches de vapeur d’azote entourent les ordinateurs protégés par de l’essuie-tout : un spectacle étrange qui n’est visible qu’au Brest Gaming Show !

[nggallery id=6]

Célia Caradec

Célia Caradec

Présidente de So Ouest 2010-2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.