L’amour à la machine

En cette période de Saint-Valentin, un troisième Café Sciences autour de l’amour était organisé le mercredi 9 février au Café Le Pixie de Lannion. « L’amour : animal, comportemental ou chimique ? », en voilà une drôle de question.

« Passez votre amour à la machine, faites le bouillir… » chante Souchon.

C’est un peu ce programme que nous a proposé l’Association bretonne pour la recherche et la technologie (ABRET) et des étudiants de l’IUT, mercredi soir à Lannion. A quelques jours de la fête des amoureux, le thème de la soirée a attiré bon nombre de couples ou de célibataires. Trois intervenants spécialisés dans l’amour étaient présents pour répondre aux questions de tous ces petits cœurs battants dans le café Le Pixie. Laurent Dabouineau, éthologue, c’est-à-dire expert dans le comportement animal, est venu apporter un éclairage précis sur les relations de certains animaux en tentant de comparer certaines faits et gestes avec l’homme…

Chloé, étudiante de l’Iut et animatrice de ce Café Science et Gérard Poulain, psychologue
Sylvie Sapin, sexologue
Laurent Dabouineau, éthologue

La sexologue Sylvie Sapin, de son côté, s’est attardée sur l’évolution du couple et les problèmes qui peuvent survenir à certaines étapes de la vie (premier enfant…). Pour finir Gérard Poulain, psychologue, nous a expliqué les différentes émotions qui peuvent toucher deux individus au moment de la rencontre.

L’amour : animal, comportemental ou chimique ?

Finalement, il n’y a pas eu de réponse précise, car l’amour, c’est un peu tout ça à la fois et tout individu à son propre comportement. Entre la passion qui dure trois ans (soi-disant), le coup de foudre et les bonobos, la soirée n’a pas manqué en questions. Des réponses donc, mais encore beaucoup de mystères autour de l’amour. 1h30 ne suffit pas pour faire le tour de ce vaste sujet. En attendant, j’offre quoi pour la Saint-Valentin, moi, lundi prochain ?

« Allez à la machine… » à sous… pour acheter un cadeau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.