Mona Bras (UDB), « Nous sommes la mouche du coche du PS »

Mona Bras, la porte-parole de l’Union démocratique bretonne (UDB), confie sa satisfaction de voir son parti et Europe écologie s’allier avec le Parti socialiste des Côtes d’Armor pour les élections cantonales. Une alliance inédite, qui sera toutefois difficile à élargir aux autres départements.

– Qu’est-ce qui a permis de réaliser cette alliance entre l’UDB, Europe écologie et le Parti socialiste dans les Côtes d’Armor ?

L’UDB est associée depuis plusieurs années avec Europe écologie lors des élections. Quant à l’alliance avec le PS, elle tient principalement de la personnalité des dirigeants socialistes du département, qui sont moins obtus qu’ailleurs. Avec Thierry Burlot, le premier secrétaire fédéral du PS des Côtes d’Armor, nous avons la même logique d’union de la gauche. Nous avons en point de mire 2012 et la crainte d’une nouvelle défaite. Si nous ne sommes pas capables d’envoyer ce message aux électeurs, ce n’est plus la peine de faire de la politique.

– Pourquoi cet accord n’a pas été conclu dans les autres départements bretons ?

L’hégémonie est une maladie chronique au Parti socialiste, qui est un parti jacobin et parisiano-centré. Lors des régionales, Jean-Yves Le Drian avait fait le pari de gagner les élections sans les écologistes. D’autres le suivent en faisant le même pari cette année. Cela donne une image de désunion de la gauche qui est un peu dommage car on ne peut gagner qu’unis. Mais il reste des désaccords de fond avec le PS, notamment à propos des algues vertes ou des questions agricoles.

– Au total, 3 cantons sur 26 renouvelables seront brigués par EE/UDB et soutenus par le PS, en attendiez-vous plus ?

UDBOui, on aurait pu en espérer davantage vu les bons scores d’Europe écologie avec l’UDB aux élections régionales. Nous en demandions quatre ou cinq. Mais nous le prenons comme une première marque de bonne volonté. C’est tout l’art du compromis que d’aller au-delà des blocages. De plus, il n’y a pas que les postes qui sont importants, il y aussi le programme. C’est un bon début qui appelle d’autres alliances. En fait, nous sommes la mouche du coche du PS.

– Ces trois cantons sont ceux de Perros-Guirec, Plouagat et Plélan-le-Petit. Ce ne seront pas les plus faciles à gagner. Pourquoi eux ?

Dans ces cantons, il y a des conseillers socialistes qui ne se représentaient pas. Il faut voir également que le PS est un parti d’élus qui a ses jeunes loups à placer dans d’autres cantons. Je crois que nous pouvons remporter la victoire dans ces trois cantons et donc faire basculer celui de Plouagat, qui est historiquement détenu par la droite.

– A Perros-Guirec, une candidate écologiste est-elle mieux placée pour remporter le scrutin qu’un candidat socialiste ?

Si on regarde la carte des régionales, une candidature commune sous l’étiquette d’Europe écologie est un excellent choix. C’était une demande d’Europe écologie que d’aller sur ce secteur et le résultat électoral sera un révélateur. Il s’agirait d’une victoire hautement symbolique dans ce grand canton au niveau de vie élevé, pour notre parti qui est plus à gauche que le PS.

– Néanmoins, elle devra affronter un adversaire de gauche représentant le PRG, le maire de Trélevern François Bouriot. Il y a-t-il un risque d’éparpillement au premier tour ?

A Perros-Guirec, le PRG ne représente pas grand chose, il n’est soutenu par personne. Nous n’avons aucun accord avec lui en vue du second tour car il faudrait déjà qu’il réalise 12,5% pour se maintenir. Il peut toujours retirer sa candidature. On l’espère, même si c’est pleinement son droit démocratique que de se présenter.

Parcourir les articles du dossier

Cantonales 2011, le dossier et Les candidats dans SoOuest (soouest)

Sylvain Ernault
Auteur et administrateur de So Ouest devenu Report Ouest de la création du magazine en ligne en 2010 à mon départ de l'IUT de Lannion en 2012. Des bureaux de vote aux tribunes du Roudourou, du studio de TTU à la prairie de Kerampuilh. Actuellement journaliste et cofondateur du webzine « La Déviation ».
Sylvain Ernault
Sylvain Ernault

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.