Foule des grands jours sur le port de Brest

Un 14 juillet aux Tonnerres de Brest, c’est toujours grandiose. Et pour cause, le président de la République en personne est venu saluer les marins et les Brestois. Mais c’est loin du défilé présidentiel que Reportouest a passé la journée, illuminée par les facéties du Fourneau.

La musique qui marche au pas, cela ne regarde pas les Brestois. Certes, trompettes et tambours étaient de sortie ce 14 juillet, mais en fanfares s’il vous plaît ! Rouge,orange, jaune : à chaque groupe de musiciens sa couleur, et que vive la musique. Sur le port militaire,  les reprises funky de Smoke on the water résonnent.

[slideshow id=132]

[nggallery id=132]

Poisson séché…

Côté Penfeld, le premier village que l’on croise est celui des Norvégiens. Pour le trouver, rien de plus simple : suivez l’odeur du poisson séché ! Dans les cahutes en bois, atelier de construction de barques, métiers à tisser, cuisine traditionnelle… Les nordiques généreux offrent volontiers démonstrations et petits souvenirs, comme des nœuds pour les enfants.

[slideshow id=135]

[nggallery id=135]

… et oiseau barré

Plus loin, nous tombons sur ce qui semble être une scène. Vieux vinyles, morceaux d’animaux empaillés, bidon de métal, rideaux artisanaux et harmonium : c’est en fait le terrain de jeu des Trois points de suspension, bande de joyeux drilles à l’humour monty pythonesque. Leur spectacle, proposé par le centre national des arts de la rue, le Fourneau, nous emporte en bordure du bout du monde. Là où la sœur du roi, transformée en corbeau-garou, dérobe la tête de son amour Sophoclès aux vilains Moulpes de l’océan. Ou du moins essaye. Improvisation toute maîtrisée et acrobaties déjantées : le public est emballé. Même que si vous donnez un sou à la fin, une surprise poétique vous attend.

[slideshow id=133]

[nggallery id=133]

Les Tonnerres pour les mousses

Alors que la file d’attente pour visiter le voilier meximain Cuauthemoc est toujours aussi longue, on reprend la route vers le port de commerce. A faire obligatoirement pendant la fête : le sentier côtier du château. Après avoir pris son mal en patience pendant une vingtaine de minutes, le spectacle des voiles à l’entrée du port s’offre aux yeux : grandiose. Surtout ne pas oublier de se retourner, il y a une belle vue sur le galion Göteborg à la clé.

[slideshow id=134]

[nggallery id=134]

Lors de cette journée de fête familiale, petits et grands n’auront pas manqué le village des enfants. Bateaux tamponneurs, escalade, radio, lutte bretonne et tant d’autres activités attendent les marmots et les ados. De quoi patienter jusqu’aux belles lueurs du feu d’artifice…

[slideshow id=131]

[nggallery id=131]

Parcourez notre dossier

Célia Caradec

Célia Caradec

Présidente de So Ouest 2010-2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.