Film court – Le palmarès 2012 complet

Succès mérité pour Tiger Boy, le film italien obtient le Grand Prix du festival. Avec le très jeune fan de catch, personnage principal du film, un autre enfant a crevé l’écran. C’est Claire Thoumelou, actrice principale du Cri du Homard, film belge doublement récompensé. L’autre grand vainqueur est Prematur, film norvégien de Gunhild Enger, distingué à la fois par le jury et les partenaires.

C’est un palmarès représentatif de la richesse et de la diversité du festival que le jury a dressé. Il fait la part belle à la jeunesse, aux avants-postes cette année il est vrai. Claire Thoumelou, âgée de sept ans lors du tournage du Cri du Homard obtient le prix d’interprétation pour son rôle tout en retenue de sœur qui découvre son frère traumatisé, après son retour du front Tchétchène, où il a combattu avec les forces russes. Une fillette castée sur le fil du rasoir, une semaine avant le tournage du Cri du Homard, du fait de la défection de la première actrice retenue pour le rôle. Son réalisateur, le belge Nicolas Guiot, a lui-même obtenu le prix du meilleur premier film engagé dans la compétition européenne.

Tout aussi sensible est Tiger Boy, film sur l’innocence de l’enfance de l’italien Gabriele Mainetti. Une séquence « coup de poing » dans cette compétition.

Autre enseignement, le court francophone se porte bien. Avec Le cri du homard, un autre film belge est récompensé. Il s’agit de Dos au mur (trailer), de Miklos Keleti, qui obtient la meilleure direction photo, qui met en scène lui aussi un enfant en danger.

Une mention spéciale est attribuée à Prochainement sur vos écrans, pastiche des bandes annonces du cinéma, très drôle et forcément hors-catégorie dans ce genre de sélection. Le jury presse a lui distingué Pin up (trailer) et son actrice hôtesse de charme à l’écran comme à la vie. Les lycéens de l’Iroise ont préféré Prora (trailer), où deux adolescents découvrent leurs sentiments, dans une grandiose et oppressante station balnéaire désaffectée de la Baltique, construite par les nazis.

Shimmy Marcus obtient le prix du public pour Rhinos, la rencontre mélo on ne peut plus européenne entre un Dublinois et une Allemande, qui ne parlent chacun pas la langue de l’autre mais arrivent finalement à se comprendre.

Enfin, les révélations familiales d’une future belle-mère à sa future belle-fille dans le huis-clos d’un habitacle de voiture ont tapé dans l’œil du jury officiel comme des professionnels. Le film Prematur, drôle et gênant, constitué d’un seul plan séquence décroche trois récompenses, dont le Prix du film européen du conseil régional de Bretagne.

Le jury explique ses choix au micro de Report Ouest

Ludovic Henry – Tiger Boy, sujet « casse-gueule » traité avec brio

Simon Ellis – Prematur, un film exemplaire qui parle à tous

Kris – Le cri du homard, un premier film sans fausse note

Trailer de Tiger Boy (en italien)

Auteur et administrateur de So Ouest devenu Report Ouest de la création du magazine en ligne en 2010 à mon départ de l'IUT de Lannion en 2012. Des bureaux de vote aux tribunes du Roudourou, du studio de TTU à la prairie de Kerampuilh. Actuellement journaliste et cofondateur du webzine « La Déviation ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.