Vague Rose dans les rues de Caen

Elles étaient 18 000 « Rochambelles » à s’élancer samedi 15 juin pour une course/marche au profit de la lutte contre le cancer du sein.

C’est une véritable marée humaine, 100 % féminine, qui a envahi samedi 15 juin les rues de Caen, toutes de rose vêtues et avec comme ambassadrice l’escrimeuse Laura Flessel. Elles n’avaient qu’un objectif : courir ou marcher contre le cancer du sein. Depuis 2007 le succès de la Rochambelle, organisée par les Courants de la Liberté, est grandissant, son succès est tel qu’aujourd’hui cette manifestation s’est hissée au rang de 2ème course féminine en France en termes de fréquentation. Pour cette édition 2013 le nombre de participantes était limité à 18 000, objectif atteint et qui aurait pu être dépassé puisque l’organisateur s’est vu dans l’obligation de refuser certaines inscriptions. Derrière cette limitation il faut bien voir l’aspect organisationnel mais de ce côté rien à redire, les Courants de la Liberté, organisateur de nombreuses courses pré-estivales dans le Calvados sait y faire.

Elles se sont toutes retrouvées en fin d’après-midi sur le parvis du Mémorial de Caen, qui s’est rapidement paré de rose. Après un échauffement collectif sous un soleil généreux et une température idéale elles se sont élancées à 19h avec en tête de cortège les coureuses suivies par les marcheuses et parmi elles la marraine Laura Flessel ravie de partager ce moment fort avec 17 999 autres athlètes d’un jour. Tout au long du parcours les menant au stade Hélitas en passant par l’Hôtel de Ville et le château Ducal, une foule nombreuse s’était amassée pour soutenir ces ambassadrices de la lutte contre le cancer du sein. Dans le public beaucoup de compagnons, de pères, parfois mauvaise langue expliquant la longueur de certaines à effectuer les 5km du parcours par une envie irrépressible de faire une pause shopping. Trève de plaisanterie après de minutieux recomptages il s’avère que toutes ont franchi la ligne d’arrivée, en 20 minutes pour les coureuses les plus rapides et en 2 heures pour les flâneuses. Ouverte à tous, la manifestation a regorgé de beaux exemples de mélange générationnels et de solidarité, au tableau des records cette année la plus jeune participantes était âgée de seulement quelques semaines tandis que la doyenne, elle n’en avait que 90 de plus mais la même volonté de terminer le parcours avec une pensée pour celles qui souffrent.

Certaines participantes étaient seules, d’autres accompagnées d’amies, d’une fille, d’une mère ou bien de leurs collègues de travail. Les entreprises et associations de la région ont d’ailleurs répondu présent puisque certaines avaient envoyé leur délégation. Parmi elles la ville de Caen avait envoyé 500 de ses employées, mais la palme revient tout de même au conseil général du Calvados avec 1600 femmes, dont une délégation d’élues allemande venues de la province jumelle de Basse-Franconie. La délégation du Département était emmenée, sous les chapeaux et les ballons par Anne d’Ornano, première vice-présidente du Conseil Général et présidente de l’association Mathilde soutenue depuis de nombreuses années par le Département du Calvados et à laquelle ont été reversés une partie de l’argent récolté.

En effet il ne s’agissait pas seulement d’encourager le dépistage du cancer du sein mais bien de soutenir les associations locales dévouées à cette cause puisque 50 % des frais d’inscriptions ont été reversés à l’association Mathilde présidée par Anne d’Ornano ainsi qu’au centre Baclèsse de Caen. Au final la somme récolté s’élève à 108 000€. L’organisateur a d’ores et déjà donné rendez-vous aux participantes qui devront marquer d’une croix rose le 14 juin 2014 dans leur agenda.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *