[PORTRAIT] Jennifer Lawrence « la fille du feu »

Jeune actrice américaine de 23 ans originaire du Kentucky, Jennifer Lawrence a déjà 8 récompenses et 6 nominations à son actif. Golden Globes et Oscar de la meilleure actrice dans Winter’s Bone en 2011, puis pour Happiness Therapy en 2013, elle devient la deuxième plus jeune actrice a avoir été récompensée dans cette catégorie, après Marlee Martin pour son rôle dans Les enfants du silence.

Seule fille entourée de deux grands frères, Jennifer Lawrence grandit en garçon manqué à Louisville, dans la campagne du Kentucky. Elle découvre le théâtre pendant son adolescence et commence sa carrière par des représentations ponctuelles dans la paroisse de la ville. Après son baccalauréat, elle décide de se consacrer au cinéma.

Sa première audition fut un succès : sans formation préalable, elle se présente pour jouer dans la sitcom The Bill Engvall Show et obtient avec brio le rôle important de Lauren Pearson, fille aînée de la famille. Diffusé en version 20 minutes pendant 3 saisons, The Bill Engvall Show compte au total une trentaine d’épisodes, qui furent diffusés aux États-Unis de 2007 à 2009 sur TBS.

La jeune comédienne enchaîne ensuite les castings, et après un rôle en 2006 pour le téléfilm Compagny Town, de Thomas Carter, elle obtient plusieurs apparitions dans des séries télévisées (Monk, Medium, Cold Case : affaires classées).

Jusqu’ici rien de remarquable… mais l’actrice n’a pas dit son dernier mot : en 2008, sa carrière décolle et son ascension ne s’arrête plus ! Premier rôle principal dans Loin de la terre brûlée de Guillermo Arriaga, Jennifer Lawrence incarne une adolescente tourmentée par sa mère dépressive, interprétée par Charlize Theron (Monster, L’affaire Josey Aimes). Meilleur espoir féminin à la Mostra de Venise, ce rôle est un tremplin pour sa carrière.

« Sous les feux de la rampe »

Après ce premier rôle, Jennifer Lawrence se révèle brillante, et obtient des récompenses bien méritées. Sa réputation n’est plus à prouver, l’actrice gagne en maturité au fur et à mesure des films.

Elle reçoit sa première récompense – Oscar de la meilleure actrice dans un drame – en 2011, pour son rôle dans Winter’s Bone, de Debra Granik. Dans ce long-métrage, elle se transforme en jeune femme vivant dans la forêt avec son frère et sa sœur, à l’écart de tout, et cherchant désespérément son père disparu, ancien taulard. Si elle ne le trouve pas, elle devra vendre la maison familiale.

On la retrouvera ensuite dans un film beaucoup plus cocasse, avec un rôle secondaire : Le complexe du castor (de et avec Jodie Foster). Le synopsis vaut le coup d’œil: un homme (Mel Gibson) soigne sa dépression en parlant au travers d’une marionnette en forme de castor…

Mais Jennifer Lawrence ne s’arrête pas au seul cinéma intimiste, et tente sa chance dans le blockbuster américain : mutante dans X-Men : Le Commencement (de Matthew Vaighn), elle devient la diabolique Mystique.  Elle remettra d’ailleurs sa peau bleue pour la suite du prequel, qui sera dans les bacs le 21 mai 2014 sous le nom anglais X-Men : Days of Future Past.

L’année 2013 marque aussi son Oscar et son Golden Globes pour la comédie dramatique Happiness Therapy où elle est, aux côtés de Bradley Cooper, une jeune danseuse au passé tourmenté.

« La fille du feu »

Son rôle phare, c’est bien sûr pour The Hunger Games de Gary Ross. Adapté de la fameuse trilogie de Suzanne Collins dans laquelle Katniss Everdeen, 16 ans, se bat contre la toute puissance du Capitole. Et fait tout pour renverser un état totalitaire. Combat qui passera notamment par l’intermédiaire des très médiatisés « jeux de la faim », organisés chaque année et durant lesquels des jeunes de toutes catégories sociales doivent s’affronter à mort dans une arène, sous les yeux ahuris des téléspectateurs.

En interprétant le rôle principal de la saga, Jennifer Lawrence accroît sa renommée auprès du grand public, devenant « la fille du feu », surnom de Katniss Everdeen. Symbole de courage, d’espoir et de rébellion, elle incarne l’idole des jeunes. Le premier long-métrage est sorti en 2012. Si les livres étaient attendus, les films ne le sont que plus : effets spéciaux, combats, amour, tout y est.

L’actrice bénéficie également du confort d’un rôle régulier pour les autres volets de la saga, dont le deuxième est sorti en salle le 27 novembre dernier. Le troisième sera divisé en deux longs-métrages. Ce rôle est donc une vraie opportunité pour la carrière de la jeune actrice.

Jennifer Lawrence est aujourd’hui l’une des actrices les plus prometteuse et les plus courtisées du cinéma américain. Avec 26 films et une série à son actif, elle vient de produire son premier film, attendu en 2014 : The Rules of Inheritance, dont la date de sortie n’a pas encore été annoncée, mais sera suivie avec attention…

Amélie Tagu

Amélie Tagu

Amélie Tagu

étudiante en journalisme à l'IUT de Lannion Je m'intéresse à la culture (cinéma, théâtre, littérature), mais également aux sujets locaux. Vous pouvez me suivre sur Twitter
Amélie Tagu

Latest posts by Amélie Tagu (see all)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.