ÇA TOURNE – Ouarzazate, hollywood du désert


À quelques kilomètres de Ouarzazate, le décor est planté.

Au pied des reliefs grandioses du Haut-Atlas, au cœur d’un désert marocain digne d’un film, il y a une ville. Ouarzazate. Alors que son nom reste en mémoire, ses paysages appellent aux souvenirs. Car à « la porte du désert », le cinéma s’est fait une place.

Rien à gauche, rien à droite ! Seulement des kilomètres de montagnes grises et de roches volcaniques. La flore s’y est éteinte sous un climat étouffant où les 40° C rappellent que l’eau se fait bien rare. En face, Ouarzazate. La ville dégage une atmosphère particulière. Les quelques voitures circulant sur la route principale n’empêchent pas l’impression de vide laissée par ses trottoirs abandonnés. Le crépi ocre des kasbah 1 et la suffocante sécheresse annoncent déjà le Sahara. Rien d’étonnant pour une ville surnommée « la porte du désert ». « Ici, il n’y a pas eu de véritables pluies depuis trois ans », explique Noïra, un habitant de la ville. L’oued 2 qui longe la ville n’accueille d’ailleurs plus d’eau depuis cinq ans. Cette pénurie menace ainsi la palmeraie 3, véritable trésor de la région, aux couleurs basculant inexorablement du vert au jaune.

A la première sensation de vide s’ajoute celle de l’inachevé. En contournant Ouarzazate, un étonnant spectacle. Celui de la folie des grandeurs de l’Homme, rendue absurde : des kilomètres et des kilomètres de lampadaires, seuls et isolés en plein milieu du désert. Un chantier pharaonique « abandonné depuis six ans », précise Noïra. Pourtant au cœur de cette ville contrastée, réside un étonnant pensionnaire : le cinéma.

Un lieu incontournable du cinéma

Un somptueux édifice métamorphose la sortie de la ville. Ce sont les studios Atlas, qui ont fait de Ouarzazate un lieu incontournable du cinéma. Le pionnier fut Jacques Becker en 1954, avec son film Ali Baba et les quarante voleurs. Depuis, les cinéastes du monde entier y ont mis les pieds afin de gratifier leurs œuvres de ces paysages chauds, désertiques, embellis de ksars 4 et de kasbahs. Nombreuses sont les étoiles d’Hollywood à s’être donné la réplique dans le désert. Michael Douglas, Jean-Claude Van Damme, Brad Pitt, Angelina Jolie, Fernandel ou encore Colin Farell (pour ne citer qu’eux), se sont ainsi succédé au panthéon des illustres des studios Atlas. En 1997, le réalisateur Martin Scorcese marqua l’histoire des studios. Lors de la réalisation de son film Kundun, consacré à la vie du dalaï-lama, il invita d’authentiques Tibétains à Ouarzazate, venus spécialement pour le tournage.Parmi les nombreux films qui y furent tournés, on retrouve Lawrence d’Arabie (1962) de David Lean, plus récemment Gladiator (1999) avec Russell Crowe, Babel (2006) avec Brad Pitt et Cate Blanchett ou encore le fameux Indigènes (2006) de Rachid Bouchareb. Mêmes les irréductibles gaulois ont investit la ville marocaine le temps de prises de vue pour le tournage d’Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre (2001), d’Alain Chabat.

« Le cinéma fait vivre de nombreux habitants »

Au même titre que le tourisme, le cinéma s’affiche comme le fleuron de l’économie locale. « Le cinéma fait vivre de nombreux habitants de la ville », révèle Noïra. Artisans, figurants, techniciens, hôteliers, commerçants … Tous profitent de l’argent généré par ces tournages. Mais le natif de Ouarzazate souligne aussi que sans être en déclin, la plupart des films tournés ces derniers temps furent de modestes productions, qui ne garantissent pas le boom économique des gros budgets. Devant la frénétique agitation qui anime les périodes de tournage, Noïra reste fidèle à lui-même, calme, confiant. A l’image de sa ville, où, loin des projecteurs, on savoure le temps avant qu’il ne nous rattrape. « Les gens pressés sont déjà morts ».

1 maisons fortifiés

2 cours d’eau d’Afrique du Nord

3 étendue de palmiers

4 village fortifié du Maghreb

Mathieu Baijard

Étudiant en journalisme à l'IUT de Lannion. Passionné par le sport, la culture et le thé à la menthe. Suivez-moi sur Twitter ou CV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.