RENNES-LORIENT 1-0 – Victoire sur le fil

But de Ntep

Ntep a été décisif dans la victoire rennaise. /Photo Archive DR

Cinq jours après la confrontation, face aux rivaux nantais, le Stade Rennais recevait ce vendredi Lorient. Relégables avant le match, les Merlus espéraient ramener chez eux au moins un point. De son coté, Rennes restait sur une belle série d’invincibilité (trois victoires et deux nuls). Dans un match très moyen, les Rennais sont tout de même parvenus à obtenir les 3 points, en toute fin de match.

 

La première période fut assez terne et les « Rouge et Noir » peu inquiétants. Le match commençait pourtant plutôt fort, puisque dès la 2ème minute, Ntep renverse sur Grosicki, ce dernier envoyant la première frappe du match au-dessus du but adverse. Ayew lui répondra deux minutes plus tard, côté lorientais, mais son tir trop écrasé passe à côté. Il faudra ensuite attendre la 25ème minute pour voir une occasion rennaise. Ntep parvient à trouver Doucouré en retrait dans la surface par une talonnade, mais sa frappe au sol, après avoir été légèrement déviée, n’inquiète pas le portier de Lorient. Les Merlus sur un temps fort en fin de mi-temps se créeront deux situations, à la 33ème minute sur un centre venu de la droite, et à la 40ème minute par l’intermédiaire de Lavigne, toujours sur ce côté droit, mais Costil bien concentré capte le ballon à deux reprises. Durant cette première mi-temps, les joueurs de Philippe Montanier ont maîtrisé leur sujet collectivement sans pour autant se montrer dangereux.

Une seconde période décevante

Au retour des vestiaires le rythme semble ne pas avoir vraiment changé. La première occasion de cette mi-temps est pour les joueurs lorientais. A l’heure de jeu, un très beau mouvement devant la surface se conclut par une frappe de Guerreiro, Costil réalise un bel arrêt et détourne le ballon en corner. Les Rennais ont du mal à remettre la main mise sur le ballon et à se procurer des situations de but. A la 69ème, les Rennais n’ont pas profité d’un coup franc très bien placé, joué en deux temps, Armand voit sa frappe contrée par Habibou dans la surface lorientaise. Neuf minutes plus tard, nouvelle opportunité pour les Morbihannais d’ouvrir le score. La frappe de Jouffre dans un angle fermé à droite de la surface est repoussée par le gardien rennais. Alors que la fin de match s’emballe, Doucouré est décalé sur la gauche de la surface. Il ouvre son pied et tire en première intention, forçant Lecomte à la parade. Le tournant arrive à la 89ème minute, une minute renversante. En effet, Jouffre, en jambes dans cette deuxième période, réalise une belle percée. Sur le contre, Ntep écope du cuir côté droit, déborde et parvient à éliminer son adversaire direct, puis centre à ras de terre. Le ballon passe devant le but de Lecomte, Pedro Henrique (entré en jeu à la 63ème minute), bien placé au second poteau n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets et donne ainsi la victoire au Stade Rennais. Durant cette deuxième mi-temps, finalement assez proche de la première, les « Rouge et Noir » ont su être opportunistes pour remporter ce derby, et poursuivre sur une bonne lancée.

Le prochain match du Stade Rennais est un nouveau derby. Philippe Montanier et ses hommes se déplaceront dans les Côtes-d’Armor pour affronter Guingamp (le 22 novembre). Ils tenteront de ramener un résultat positif face à une équipe difficile à jouer dans son stade et invaincue face à Rennes depuis la saison 2003-2004.

La fiche technique

RENNES – LORIENT 1-0 (0-0)

Arbitre : W. Bien

Composition des équipes

Rennes : Costil – M’Bengue, Armand, Mexer, Danzé (cap) – Fernandes, Pajot (Prcic 74′), – Ntep, Doucouré, Groscki (Pedro Henrique 63′) – Habibou (Hosiner 84′).

Lorient : Lecomte – Le Goff, Lautoa, Koné, Gassama (Wachter 81′) – Abdullah, Mesloub (Mostefa 55′), Jouffre (cap) – Guerreiro, Ayew, Lavigne.

BUT. Rennes : Pedro Henrique (89′)
Jean-Baptiste Saulais

Jean-Baptiste Saulais

Suivez-moi sur Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.