BOAT TRIP – L’Indonésie, ces 17.000 îles qui se subliment

293405_2371285214365_122554494_n

Un macaque de Lambok

Palmiers, grandes cultures de riz et plages kilométriques s’étendent sur 17 508 îles. Au nord de l’Australie, située au beau milieu du Pacifique, l’Indonésie est le plus grand archipel au monde. Encore une fois, comme pour les Philippines, il est absolument impossible de tout voir en un seul voyage. Jakarta est l’île la plus grande et la plus connue avec Bali. On vous propose cependant trois autres destinations plus petites et plus folkloriques! Bonne découverte…

Une forme à-peu-près ronde vue d’en haut, une immensité d’arbres et quelques montagnes : c’est Bali qui se présente lors de notre arrivée en avion. Avec une superficie de 5 637 km² et 3 890 000 habitants, cette île est située entre Java et Lombok.

Arbres, hôtels, maisons, boutiques, routes : tout semble empilé à Denpasar, capitale de Bali, située au sud de l’île. Une ville qui vaut le coup d’être visitée à pied, pour bien s’intégrer et apprécier la vie locale. Les voyages en voiture sans chauffeur sont déconseillés ! Les véhicules passent dans tous les sens, dans une anarchie absolue. Les motos font office de voiture, en portant six personnes à la fois. Pas un seul casque en vue.

Poisson frit, riz frit, poulet frit… Il est difficile de trouver un restaurant qui ne serve pas de nourriture frite à Bali ! C’est en effet la gastronomie typique du pays, mais c’est aussi un facteur à prendre quelques kilos. Si vous n’aimez pas les fritures ou le piquant, il faut trouver un restaurant occidental, tâche difficile, ou éventuellement un restaurant Japonais. Estomacs sensibles, faites attention.

Lombok

390979_2371274854106_1975139605_n

Les enfants d’un village de Lombok

Une fois arrivés en avion, voitures, cars et bateaux sont à disposition, pour passer d’une île à l’autre. L’Indonésie est pourtant grande. Les petits avions sont recommandés pour de longues distances.

Après quelques heures de bateau, nous voilà à Lombok : 4 739 km² d’île volcanique. Et pourtant, elle n’est pas aride. Tout est vert autour de nous, même sur les plages. Des arbres battus par les tempêtes, herbes sauvages aléatoires, rochers, et des vaches qui se promènent à leurs guise. D’immenses plages s’étendent sur toute l’île. Mais pas de foules, pas de problèmes pour poser sa serviette, rien que vous et la mer.

Les plages sont, certes, une grande attraction. Mais, il ne faut surtout pas manquer d’explorer les petits villages du coin. Une dizaine de maisons en paille et en bois sont en hauteur, afin de se protéger la nuit des bêtes. Des enfants courent partout après les chats et les chèvres. Là, dans un coin, une vielle femme allongée observe sans dire un mot. C’est la plus vielle femme du village, elle représente la sagesse et examine les étrangers.

293986_2371287694427_834718388_n

Une femme tisseuse

Beaucoup de villages sont habités par des femmes tisseuses. Depuis leur plus jeune âge, elles travaillent toute la journée pour produire un maximum de tapis et vêtements possibles. Essayer et acheter quelques unes de ces tuniques, très colorées est une façon de les remercier pour une visite du village. Un homme s’exclame soudain: « À combien vendez-vous votre fille ? Avec ses yeux bleus elle trouvera vite un mari« ! Attention aux marchandages, ce n’est pas une blague : les femmes peuvent faire partie du commerce.

Entre les différents patelins, on trouve plusieurs marchés. Mais sur le chemin, ne manquez pas de vous arrêter, pour observer les immenses plaines de culture de riz depuis les miradors. Rivières, cascades, la forêt… Un vrai paradis se présente devant vous. Si votre bouteille d’eau disparaît pendant que vous contemplez la vue, pas de panique. Des singes viennent souvent voir les touristes pour les observer, toucher et même voler ce qu’ils trouvent dans vos poches.

Les poteries du marché

Les poteries du marché

En ce qui concerne les marchés, on y trouve de tout : tabac, poteries, nourriture, vêtements, bibelots… Les odeurs sont fortes, mais authentiques. Les marchandises arrivent dans des chars tirés par des chevaux. En Indonésie, la consommation ou la possession de drogues de n’importe quelle sorte est punie sous peine de mort. C’est d’ailleurs une des premières affiches qu’on lit quand on arrive à l’aéroport. Pourtant, le guide propose du hachis en entrant dans le marché. Le risque vaut-il la peine d’être couru ?

Îles Gili

313111_2382490374487_148228891_n

Une plage sauvage de l’île

Marche à pied, une balade à vélo, voire même un petit jogging… Les îles Gili sont pour la plupart, assez petites. Une quarantaine de minutes suffit pour en faire le tour. Les routes sont en terre et les voitures sont bien sûr restées sur l’île principale. Prendre un bateau est le seul moyen d’y accéder. La tranquillité règne sur ce petit bout de sable, encerclé par un océan plein de vie. Les plongées sont absolument à faire sur cette île : eau cristalline, faune et flore colorées, un univers de sensations s’ouvre aux yeux des plongeurs.

Une immensité de restaurants sur plage sont idéaux pour tester la gastronomie locale, mais pas seulement. À partir de 18h, la « happy hour » commence ! Boire un cocktail en regardant le coucher su soleil : quoi de mieux ?

Vous pouvez également faire du « shopping », mais pas à la façon dont nous sommes habitués. Des petites boutiques vous proposent des marchandises locales, la plupart faites à la main. Colliers, tissus, bracelets, boucles d’oreille, couteaux, etc. Mais l’objet qui prône dans les commerce est le téléphone portable. Vieux ou neuf, cher ou à bas prix, on retrouve n’importe quel modèle !

Wakatobi

wakatobi

Le village de Wakatobi

À l’est de l’île de Buton, se trouvent les îles Wakatobi. Piscine, plage, jacuzzi, restaurant, sushi, cocktails… On y retrouve un des resorts les plus luxueux d’Indonésie. Des superbes plongées y sont proposées : une énorme vie marine vous attend. Le fluo diving est aussi proposé. C’est à dire, une plongée la nuit où on met un filtre sur le masque. Avec une lampe ultraviolette à la main, on peut voir les couleurs primaires des poissons. Souvent, les plus colorés à première vue sont les plus fades, et ceux qu’on ne remarque jamais sont les plus fascinants. La loupe est également recommandée pour la plongée à Wakatobi : des hippocampes nains se caches entre les coraux.

fille_village_wakatobi

Une petite fille du village

À seulement cinq minutes de ce paradis avec toutes facilités, les enfants dorment sur des lits de paille et vivent dans des cabanes en bois. Un petit village se dessine sur l’eau. Les femmes vendent des tissus, les hommes sont partis à la pêche et les enfants regardent les étrangers avec admiration. « Photo, photo, photo« , crient-ils en courant. Ils aiment être le centre d’une attention, nouvelle pour eux. Ils apprécient également, n’importe quel bibelot qu’on leur donne. Tout peut devenir le plus beau des jouets. Les femmes doivent couvrir leurs épaules, et ainsi respecter leur culture.

Juliette Roger

Juliette Roger

De nationalité franco-portugaise, j'ai vécu 10 ans à Barcelone, donc je parle cinq langues: portugais, français, anglais, espagnol et catalan (et j'ai commencé l'allemand cette année). Maintenant en formation à l'IUT de Lannion en journalisme, je m'entraîne! J'adore voyager et faire de la plongée, j'ai fait un peu le tour du monde et pris de très belles photos même sous l'eau!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.