RENNES – MONACO 2-0 – Montanier : « Un match maîtrisé »

Les Rennais, dans un match complet offensivement comme défensivement, se sont imposés 2-0. Sans doute affaiblis par leur match de Ligue des Champions de mercredi, les Monégasques n’ont pas répondu présents face à une équipe bretonne très à l’aise dans son antre.

 

Durant le début du match, les deux formations se regardent, et ce n’est qu’au bout de 9 minutes de jeu, sur sa première situation que Rennes a ouvert le score. Ntep, ballon au pied, déborde sur le flanc gauche, et centre fort devant le but adverse et c’est en fait Abdennour qui dévie le ballon dans son propre but.

Dix minutes plus tard, Armand trouve Ntep qui va plus vite que ses adversaires sur le côté gauche. Il centre pour Toivonen qui double la mise. Après la très bonne entame de match des joueurs de Philippe Montanier, les monégasques reprennent le jeu à leur compte mais se heurtent à une défense très bien en place. Ces diverses récupérations rennaises leurs permettront de procéder en contre et de se créer deux belles occasions. En effet, à cinq minutes de la pause, Subasic doit s’employer à deux reprises pour sortir les frappes bretonnes.

Les Rennais ont réalisé une belle première mi-temps. Ils ont su gérer leur avance au score assez précoce sans se mettre en danger lorsque Monaco détenait le ballon et auraient même pu aggraver le score en fin de période.


Pas de buts, beaucoup d’occasions

Le début de la seconde mi-temps semble suivre le rythme de la précédente. La première occasion du match pour le club de la Principauté arrive à la 55ème minute, mais Costil n’est pas inquiété. Monaco continue et pousse pour tenter de réduire le score. Martial pénètre dans la surface des « Rouge et Noir », il frappe au premier poteau, Costil parvient à repousser mais envoie la balle dans les pieds de Echiejile qui se heurte à la barre transversale.

Monaco se fait de plus en plus dangereux avec une double-occasion à la 65ème minute. Tout d’abord une frappe de Fabinho et un ballon lobé de Echiejile, c’était sans compter sur un Benoit Costil très attentif qui arrête les tentatives. Suite à ce temps fort de Monaco, les Bretons parviennent à remettre le pied sur le ballon. Pajot n’est pas loin de marquer le troisième but de la partie suite à un corner joué en deux temps à la 67ème minute. Deux minutes plus tard, Fernandes récupère le ballon plein axe et croise sa frappe mais manque le cadre. Ntep, l’homme de la première mi-temps, a été moins en vue dans cette  seconde période. A quinze minutes du terme, suite à une belle combinaison avec Toivonen, il inscrit un but mais ce dernier est invalidé : l’international espoir français était en position de hors-jeu.

 

Une belle victoire collective de la part des hommes de Philippe Montanier qui ont su gérer les temps faibles, surtout en deuxième mi-temps. Rennes se hisse à la sixième place, et poursuit donc sa série de 8 matchs sans défaite toutes compétitions confondues, ainsi de 3 victoires consécutives. De plus, le club compte 7 points de plus que l’an dernier au même stade de la saison. Le Stade Rennais se déplacera à Nice mercredi, et recevra Montpellier, samedi, pour un troisième match en une semaine.

 La réaction de Gelson Fernandes

 

La fiche technique

RENNES – MONACO 2-0 (2-0)

Arbitre : B. Bastien

 

Composition des équipes :

Rennes : Costil – M’Bengue, Armand, Mexer, Danzé (cap) – Fernandes, Pajot (Konradsen 78′), – Ntep (Moreira 80′), Doucouré, Pedro Henrique (Bruls 58′) – Toivonen.
Monaco : Subasic – Echiejile, Abdennour, Raggi, Fabinho – Silva (Ferreira-Carrasco 68′) , Toulalan (cap), Moutinho – Ocampos (Martial 58′), Berbatov (Germain 90′), Dirar.

 

Buts :

Rennes : Abdennour (csc, 9′), Toivonen (19′)

Jean-Baptiste Saulais

Suivez-moi sur Twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.