DIJON-BREST : 1-0 – Les Brestois tombent de haut

Invaincu depuis le 22 août et sa défaite à Orléans, le Stade Brestois a chuté en fin de match, ce samedi à Gaston-Gérard, dans le choc de haut de tableau. Brest reste donc dauphin du leader dijonnais.

Gaëtan Belaud n'a jamais hésité à prendre son couloir et proposer des solutions offensives. Son match est terni par son but contre son camp en fin de match, offrant la victoire au DFCO.

Gaëtan Belaud n’a jamais hésité à prendre son couloir et proposer des solutions offensives. Son match est terni par son but contre son camp en fin de match, offrant la victoire au DFCO.

Entre les deux meilleures défenses du championnat, il ne fallait pas s’attendre à voir une avalanche de buts, ce samedi. Un seul a suffi au bonheur bourguignon. On jouait alors la 90e minute. Les deux équipes n’avaient pu se départager dans un match assez rythmé. Et sur un contre anodin, Philippoteaux centrait au second poteau. Bela, plus prompt que Grougi, reprenait de la tête. Thébaux repoussait mais le milieu adverse retouchait la balle, qui arrivait sur Belaud. Ce dernier, bien malheureux sur le coup, la poussait au fond (1-0, 90′). Un vrai coup de billard.

Frustant pour les Brestois, même s’ils n’ont pas eu quantité d’occasions de but. La première était pour Perez, mais sa demi-volée était détournée en corner par Reynet (3′). Dijon réagissait dans la foulée mais Thébaux plongeait dans les pieds d’Amalfitano, l’empêchant de reprendre le centre de Philippoteaux (6′). Juste après, Bamba se présentait devant le portier brestois et perdait son duel (9′). Lancé tambour battant, le match retombait en intensité. Les Dijonnais avaient la maîtrise du jeu et du ballon, mais ne transperçaient pas la défense brestoise, solide à l’image de sa charnière Traoré-Falette. Les Brestois, eux, pouvaient regretter leur déchet technique trop important.

La belle série à l’extérieur stoppée

Très certainement rappelés à l’ordre par Alex Dupont à la pause, les Brestois revenaient sur le terrain avec envie et détermination. À l’image de cette frappe de Verdier, de peu à côté, à peine 20 secondes après l’engagement. Laborde faisait le spectacle en tentant un ciseau retourné (63′). Le joueur prêté par Bordeaux se créait une nouvelle occasion, mais son extérieur pied gauche ne trouvait pas le cadre (64′). Les attaquants brestois éprouvaient de grandes difficultés à inquiéter la défense bourguignonne. Thébaux, lui, évoluait en père peinard depuis son intervention en début de match.

On entrait alors dans les dix dernières minutes quand Varrault, à la suite d’un corner, reprenait de demi-volée à 3 mètres de Thébaux. Ce dernier repoussait la tentative et préservait le point du nul (80′). Grougi frappait un dernier coup franc, sans trouver le cadre (86′) ; Khaled s’essayait une derrière fois à la fois, sans danger (87′). On s’acheminait donc vers un partage des points, qui aurait été plutôt mérité. Mais Belaud sonnait involontairement le KO brestois. Dijon, vainqueur de ses 7 matches à domicile depuis le début de saison, réalise donc la passe de huit. Brest, lui, restait sur deux belles victoires à l’extérieur (Auxerre 0-3 ; Valenciennes 0-1) et avait l’occasion de reprendre le leadership de la Ligue 2. C’est raté.

DIJON – BREST : 1-0 (0-0).
Arbitre : M. Castro.

BUT. Belaud (90′ csc).
AVERTISSEMENTS. Dijon : Amalfitano (37′), Varrault (86′). Brest : Makonda (14′).

DIJON : Reynet – Bamba, Rémy, Varrault (cap), Souprayen- Philippoteaux, Cissé, Marié (Diallo, 83′), Amalfitano (Bela, 72′) – Tavares, Rivière (Gastien, 66′). Entraîneur : Olivier Dall’Oglio.

BREST : Thébaux – Belaud, Traoré, Falette, Makonda- Perez, Touré, Ramaré (cap) – Laborde (Grougi, 74′), Verdier (Alphonse, 60′), Belghazouani (Khaled, 69′). Entraîneur : Alex Dupont.

Pierre Léziart

Pierre Léziart

Etudiant en journalisme à Lannion, chroniqueur sur Radio TTU, passionné de sport. #SB29 Suivez-moi sur Twitter ou consultez mon CV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.