TECHNO – Rødhåd, forte impression au 1988 Live Club !

Gildas du Sonic Crew (Astropolis) laisse place au jeune DJ berlinois, Rødhåd.

La troisième édition de la Made se déroulait au 1988 Live Club, vendredi 27 mars 2015. Avec au programme, une tête d’affiche exclusive : Rødhåd. Le Dj berlinois a chauffé le sous-sol du Pym’s pendant trois heures et demi. Une folle nuit de plus, pour le collectif rennaise, qui réussit à ramener des pointures de la techno.

Crescendo

La line up était la suivante : le Sonic Crew ouvrait le bal dès minuit, puis Rødhåd prenait la relève de la salle Planète jusqu’au lever du jour. Quant au club, dans lequel T.O.M. avait la lourde tâche de débuter 23h00, peu de monde s’y est rendu. Si ce n’est que vers 3h00, où la salle s’est réveillée pour accueillir le live de Point G. Enfin, Jabba 2.3 s’est chargé de clôturer la soirée de son propre collectif.

Le Sonic, en pleine forme !

Planète bouillante !

Les padre du Sonic Crew ont mis à disposition leur savoir-faire pour enflammer la salle Planète. Les résidents du Vauban (Brest) ont livré une prestation explosive, ou comme un avant-goût du DJ suivant. En effet, Rødhåd s’est présenté sur la scène, assistant au final du Sonic Crew. Ces derniers auraient été prêts à tenir quelques heures de plus… Mais horaire oblige et après deux, trois tracks de bonus, les créateurs du Cabaret Sonique, cèdent la place au créateur du label Dystopian. Rødhåd réussit parfaitement à reprendre la foule, laissée en liesse par les gars d’Astropolis.
Dans l’autre salle, Point G. s’en est très bien tiré. Sa house entraînante a su mettre tout le monde d’accord. À tel point, que les deux salles étaient remplies à parts égales durant une longue partie de la nuit.

Le duo brestois, à la hauteur de leur réputation !

Ça roule pour le 88 !

Une nouvelle fois, le 1988 Live Club fait salle comble, avec une programmation loin des plus communes. Chaque week-end, l’équipe du 88 propose des nuits qui feraient presque raver. Des prix abordables, des programmations originales dégotées par les différents collectifs locaux (Krone, Boogie Night, Midweek, Silteplay, Pulse, Made etc ..) et une ambiance bien sympathique. Cette initiative, montée il y a plus d’un an, s’avère gagnante. Même si ils ne comptent pas faire de summer session, de septembre à juin, le 88 Club a s’impose comme une des références en Bretagne.
En attendant, la prochaine édition de la Made se déroulera le 29 mai, et qui sait peut-être une fois de plus au 1988 Live Club…

Sold out pour le 1988 Live Club, une fois de plus ! (Crédit Photo : François Brulé)

François Brulé

Étudiant en journalisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.