VIVRE SANS RAVE – « On défend notre coin »

« Botmeur est vite devenue la capitale des teufs. » C’est la raison pour laquelle Philippe Naeye et plusieurs des 200 habitants du village se sont regroupés pour former l’association « Vivre sans rave » et lutter contre les rave-parties.

Un collectif qui se revendique anti raves mais n’est pas contre une cohabitation avec les teufeurs, à une condition : « que ce ne soit pas tous les week-ends et fait de manière si sauvage, trois par an et on fermerait notre gueule… ».

 

Charlotte Billault

Latest posts by Charlotte Billault (see all)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.