Circa Tsuica

CIRCA TSUICA – Le cirque qui donne à voir… et à manger

 

Circa Tsuica
Le vélo : un élément qui rassemble les artistes tout au long du spectacle. © Photo Mathilde Delacroix

Le chapiteau de la compagnie Circa Tsuica s’était installé au Moulin du Duc à Lannion pour présenter son spectacle de cirque contemporain, Maintenant ou jamais, du 1er au 3 octobre.

 

Il est 20 heures et de nombreuses personnes attendent déjà. Enfants, adolescents, parents ou grands-parents. Maintenant ou jamais est un spectacle familial que le Carré Magique a tenu à proposer aux Lannionnais pour trois représentations. Dès l’entrée du chapiteau, l’ambiance est donnée. L’odeur de crêpe attire les visiteurs jusqu’au centre de la scène. Des fruits, du chocolat et des gâteaux… Les circassiens tiennent à accueillir les visiteurs chaleureusement. « Nous faisons une bise à chaque personne qui entre dans le chapiteau. Pour nous, c’est important de mettre les gens à l’aise, de leur montrer qu’ils ne sont pas seulement des spectateurs parmi d’autres », explique Olivier Pasquet, un des artistes de la compagnie.
Une fois tout le monde assis dans les gradins, le silence tombe… mais pas pour longtemps.
Dans ce cirque contemporain, pas d’animaux ni de clowns, mais de la musique, du vélo, beaucoup d’interactions avec le public et une pointe de critique politique.

 

Circa Tsuica
Pendant 1h30, les artistes ont fait résonner leurs instruments dans le chapiteau. © Photo Mathilde Delacroix

A six sur le même vélo

Maintenant ou jamais est un cocktail pétillant, bourré de couleurs et rythmé au son du tuba, de la trompette, des banjos et des voix des artistes. Pendant près d’une heure et demi, la douzaine d’artistes se succède sur la piste avec imagination, grimpant parfois à six sur le même vélo pendant que le public retient sa respiration. « Nous évoluons ensemble, chacun à notre tour nous tenons le premier rôle pour que chacun ait son moment de gloire dans le spectacle », sourit Olivier Pasquet, tour à tour musicien, acrobate ou voltigeur.
La compagnie place le vivre ensemble au centre de son spectacle mais aussi de son quotidien. « Quand nous partons en tournée, nous avons chacun notre caravane mais nous vivons tous ensemble. On est issu de la même promo de l’école de Châlons-en-Champagne (CNAC) alors on a monté ce spectacle ensemble ».
A la fin de la représentation, les spectateurs reprennent leurs esprits et sortent lentement de ce chapiteau étoilé. Maintenant ou jamais laisse les spectateurs souriants et comblés. Comme après un gros câlin, réconfortant et hors du temps.

 

Circa Tsuica
Enfermés comme des oiseaux en cage. © Photo Mathilde Delacroix

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *