La Nevez Web Catch ou le catch version « Breizh »

« Vomito, Vomito », c’est l’un des chants scandé par les nombreux fans de Seznec, champion de la fédération de catch « Nevez Web Catch » (NWC).
© Never Web Catch

Le 29 octobre, ils étaient près de 150 à se rendre à la salle Patronage laïque de Recouvrance à Brest. L’occasion d’acclamer ou huer les catcheurs, mais aussi de fêter Halloween avec eux cette après-midi là

C’est à Brest que 150 spectateurs ont été invité à fêter Halloween de façon plutôt originale. Accueilli par un jeune homme vêtu de noir et portant une pelle, le public a rejoint la salle où se déroule le show. A l’intérieur, il a pu découvrir un ring rempli de toiles d’araignées et de toutes sortes d’accessoires. Ouvert aux petits comme aux grands, des enfants sont venus assister au spectacle. Durant près de deux heures, le show leur a permis de découvrir de nombreux talents prometteurs. De jeunes personnalités ont pris place pour le show. Ils étaient accompagnés de catcheurs renommés qui avaient déjà fait leurs preuves sur les rings français.

Un affrontement inattendu

Le champion « Seznec », qui a débuté à la NWC, s’est vu affronter son entraineur John Bardin, qui est à l’origine de son surnom« Vomito ». Une situation loufoque où les deux champions se sont disputé le titre.

Seznec a déjà eu l’occasion de catcher à travers toute la France. Il a d’ailleurs pu lutter avec de nombreuses personnalités françaises telles que Jack Spayne ou encore Tristan Archer, qui a récemment fait ses preuves aux Etats-Unis.

Un programme chargé

C’était un programme complet qui attendait les nombreux catcheurs présents pour faire le show: des matchs de un contre un, par équipes, et même des matchs Triple menace où trois catcheurs s’affrontent sur le ring.

De Geno Cyd, l’homme barbare et sans pitié, à Ravage, le rigolo masqué, les spectateurs ont pu assister à des entrées surprenantes sur des musiques comme « Watch me nae nae ».

Avec le public

Durant les shows, les catcheurs sont toujours près à interagir avec le public : le show en devient encore plus plaisant. Le catch est l’un des divertissement sportifs qui offre au public une place importante dans le déroulement du spectacle.

La World Westling EntertainmentWWE, plus grande fédération de catch, est connue à l’échelle mondiale et organise généralement les plus grands évènements de ce sport. Cependant, plusieurs petites fédérations se font connaitre malgré un manque d’exposition sur les médias ou les réseaux sociaux. Un hashtag a d’ailleurs été lancé par le catcheur français Booster sur internet : #Jecroisaucatchfrançais. Le but est de montrer que le catch français est en clin à évoluer.

Les vidéos et photos du show sont disponibles sur la page Facebook de la NWC « Nevez Web Catch ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.