Guingamp roi du suspens

Crédit Photo : L’Equipe

Comme face à Dijon lors de la dernière journée, Guingamp arrache le point du nul dans les ultimes secondes. Un score de parité, 1-1 entre Guingamp et Bordeaux, marqué par le retour de Jocelyn Gourvennec au pays.

Que ce fut compliqué ! Encore une fois l’EAG nous a fait patienter jusqu’au bout. Jusqu’à la 93′ minute, pour être précis, et une tête libératrice de Jimmy Briand. Parfaitement servi par Lucas Deaux, le capitaine guingampais égalisait en trompant Prior d’un coup de casque au premier poteau. Le Roudourou exulte, le banc se lève.

Une fin de match de folie rendue possible par l’arrêt de Johnsson sur le penalty de Menez ( 79′ ). La parade du gardien suédois est, sans aucun doute, le tournant du match. Guingamp sauve les meubles et conserve par la même occasion son invincibilité à domicile.

Un match peu emballant…

Timorés en début de match, les guingampais subissent les timides assauts girondins. Des bordelais bien en place qui pressent haut et gênent la relance guingampaise. Peu de choses à se mettre sous la dent dans ses 20 premières minutes jusqu’au premier fait de jeu.

À la 22ème minute, Tony Chapron, arbitre du match, décide à tort de sanctionner un tacle, pourtant parfait d’Ikoko. Les bordelais ne se font pas prier et en profitent pour ouvrir le score. Sur le coup-franc parfaitement botté par Vada, Lewczuk prolonge de la tête et envoie le cuir au fond des filets. 1-0 pour Bordeaux.

Guingamp est sonné et ne semble pas en mesure de réagir face à un bloc bordelais bien en place. Peu d’occasions et peu d’imagination de chaque côté, les deux équipes se séparent à la pause sur ce score de 1-0. Triste première période.

…avant une fin de match de folie

De retour des vestiaires, Guingamp affiche son envie de revenir au score en procédant à des changements pour le moins offensifs. À peine entré en jeu, (68′), Privat se distingue en reprenant de la tête un corner venu de la droite, mais Prior veille au grain. Quelques minutes plus tard, c’est la barre qui empêche les locaux de revenir au score. Sur un centre de Marcal, Briand reprend le ballon qui termine sa course sur le montant. Le match s’emballe.

À un quart d’heure de la fin de la rencontre, Bordeaux s’offre une balle de match. Suite à un slalom de Sabaly, Deaux accroche le latéral bordelais à la limite de la surface. Monsieur Chapron n’hésite pas et désigne le point de penalty. Menez se présente face à Johnsson. Le portier suédois repousse la tentative du numéro 7 et relance les siens.

Galvanisé par cet arrêt, l’En Avant se réveille et nous offre une fin de match de qualité supérieure. En finissant la partie avec trois attaquant, Mendy-Briand-Privat, Guingamp impose un combat de taille à la défense girondine. Au duel, Mendy dévie pour Briand qui reprend de volée mais Prior s’interpose (79′). Le remplaçant de Carrasso sauve de nouveau les siens à la 86ème en repoussant une frappe à bout portant de Privat. Guingamp pousse et ce qui devait arriver arriva. Les costarmoricains parviennent une nouvelle fois à revenir au score dans les arrêts de jeu.

Ce point du nul assure aux Guingampais une 5ème place au classement au terme de cette 13ème journée de Ligue 1. Leurs adversaires du soir pointent quant à eux à la 7ème place.

 

Notes:

 
Guingamp

Johnsson (7) : Comme à son habitude le portier suédois a su être efficace au bon moment en repoussant le penalty de Menez.

Ikoko (4) : On ne t’a pas beaucoup vu mon p’tikoko.

Sorbon (5) : Peu sollicité il livre une performance moyenne.

Kerbrat (4) : Quelques bonnes interventions mais des imprécisions dans la relance.

Marçal (5) : Moins en vue que d’habitude, il s’est contenté du minimum en prenant peu de risque.

Sankoh (5) : « Sankohmmentaires », il n’a pas pesé dans l’entre jeu.

Deaux (5) : Sa passe décisive fait oublier sa terne prestation.

Didot (4) : N’a pas existé, il a fait beaucoup de mauvais choix malgré une grosse débauche d’énergie.

Coco (5) : Bien muselé par la défense girondine, il n’a pas su faire la différence.

Salibur (5) : A l’image de ses compères d’attaque, il a été peu créatif.

Briand (7) : Au delà de son but, il a été le seul à mettre en danger les girondins.

 
Bordeaux

Prior (7) : Il a su maintenir les siens avec plusieurs parades et de bonnes sorties aériennes, impuissant sur le but de Briand.

Sabaly (6) : Un match dans la lignée de son début de saison, très solide et inspiré offensivement.

Lewczuk (6) : Un bon match récompensé par un but.

Sertic (5) : « Psertic » la défense.

Poundje (5) : Il a bien fermé son couloir, mais a mois apporté que son homologue de l’autre côté du terrain.

Toulalan (5) : Précieux dans la récupération, il a toutefois baissé en régime au fil du match.

Plasil (5) : Peu de déchets mais peu de créativité.

Vada (4) : Il « Vada’bord » faire un bon début de match avant de s’éteindre.

Menez (6) : Il a gratté de nombreux ballons et à « Menez » les siens offensivement. Match gâché par son penalty manqué.

Rolan (5) : Il a participé au bon travail défensif de son équipe, mais pas influent.

Kamano (3) : Invisible durant la majeur partie du match, on a remarqué qu’il était là quand il est sorti.

 

Les réactions:

Gourvennec (coach bordelais) :

« C’est une fin de match frustrante. On a bien négocié le début du match en étant efficace, on a ensuite bien contrôlé en privant d’espace nos adversaires. Mais on a peut être trop géré et nous n’avons pas su appuyer nos attaques pour nous mettre à l’abri. Le penalty a été le tournant du match. »

Jocelyn Gourvennec s’est exprimé sur son retour au Roudourou : « C’était très spécial de retrouver cet environnement. Je tiens à remercier le public pour cet hommage, c’était un moment très fort. »

Jeremy Toulalan suit les propos de son entraîneur: « Beaucoup de frustration ce soir, une victoire nous aurait permis de remonter dans le classement. On a trop reculé, on a mal exploité nos contres et ensuite le penalty manqué les a relancé. On se doit de faire mieux pour se mettre à l’abri. »
Kombouaré (coach guigampais):

«On a eu une entame compliquée, parce qu’on a été privé de ballon. En deuxième mi-temps, Bordeaux était sur le reculoir, notre but est logique. On a poussé, et on a été récompense de nos efforts. C’est aussi très important d’être invaincu à domicile, c’est la grosse satisfaction de l’après-midi.»

Le buteur Jimmy Briand est ensuite revenu sur le match : « Ce but est une délivrance qui a récompensé nos efforts. On aurait du faire la différence avant. Le penalty et le soutient du public nous ont relancé. C’est un bon point, on se quitte en bon ami avec Jocelyn Gourvennec. »

 

La feuille de match

Ligue 1 ( 13ème journée ) : EAG – FCGB

Stade : Roudourou

Affluence : 15 381

Arbitre : Tony Chapron

Buts ( Passes décisives) : 22′ Lewczuk ( Vada ) pour Bordeaux ; 90+3′ Briand ( Deaux )

Cartons jaunes : 5′ Kamano pour Bordeaux ; 64′ Coco, 83′ Deaux pour Guingamp

 

Compositions :

Guingamp : Johnsson, Ikoko, Sorbon, Kerbrat, Ikoko, Sankoh (De Pauw 51′ ), Deaux, Didot,

Coco (Mendy 74′ ), Salibur (Privat 67′ ), Briand.

Bordeaux : Prior, Sabaly, Lewczuk, Sertic, Poundje, Toulalan, Plasil, Vada, Menez (Thelin ), Rolan (Laborde 66′ ), Kamano (Malcolm 79′).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.