Guingamp n’est plus invincible à la maison

À la suite d’un match riche en intensité, Guingamp a concédé, pour la première fois cette saison, une défaite sur sa pelouse (1-0). Les guingampais ont couru après le score presque l’intégralité du match, après un but niçois marqué dès la 5ème minute. Les costarmoricains n’ont pas su concrétiser leurs nombreuses occasions.

 

Les guingampais peinent à renter dans le match

Belle confrontation entre le 1er et le 5ème de ligue 1 ce mercredi. Un match aux ambitions différentes : conserver la première place pour l’un, se rapprocher du podium pour l’autre.

Nice affiche les siennes d’entrée dans ce match et confisque le ballon aux Guingampais. Une domination récompensée très rapidement puisque dès la 5ème minute, Seri sert Belhanda, qui repique dans l’axe et décoche une frappe enroulée pied droit à l’entrée de la surface. Johnsson ne peut rien faire. Superbe ! (0-1).

Les bretons doivent proposer autre chose s’ ils veulent inquiéter le leader. C’est Didot qui sonne la révolte d’une frappe lourde pleine axe magnifiquement détournée par Cardinale en corner (12′). Révolte de courte durée puisque ce sont bien les aiglons qui se montrent les plus dangereux dans ce début de match. Sur un corner, Dante devance tout le monde mais voit le ballon s’écraser sur la barre (15′). Une minute plus tard, Pléa se présente seul face au portier guingampais mais ce dernier remporte son duel (16′). Les bretons n’arrivent pas à se montrer dangereux dans ces 30 premières minutes face à des niçois bien placés et qui opèrent en contre.

Mais les aiglons baissent un petit peu en régime alors que Guingamp accélère, enfin, dans le dernier quart d’heure. Les locaux monopolisent le ballon et multiplient les centres dans la surface de Cardinale, mais la défense niçoise tient bon pour le moment. Une dernière frayeur pour Nice avant la pause lorsque le portier des aiglons sort encore une belle parade pour détourner un coup franc pleine axe de Salibur (44′).

 

Le rythme n’est pas resté aux vestiaires

Après une première période de haut niveau, on avait peur que l’intensité retombe au retour des vestiaires. Mais les débats reprennent de plus belle et Guingamp montre la même envie qu’en fin de première période. Les bretons effectuent un pressing très haut en ce début du second acte, mais les ballons récupérés sont mal exploités par l’attaque guingampaise. Le match s’équilibre, le ballon va d’un côté à l’autre du terrain mais personne n’arrive à être vraiment menaçant sur les cages adverses. Finalement c’est Nice qui va avoir la première véritable occasion de cette première période avec Eysseric servi sur la gauche, dans la même configuration que Belhanda sur son but ( mais cette fois-ci de l’autre côté de la surface), il repique dans l’axe et enroule sa frappe pied gauche. Le portier guingampais s’étend de tout son long et sort la balle en corner. On ne l’a lui fait pas deux fois à Johnsson (65′). 

Kombouaré voit que son équipe n’y arrive pas et fait donc appel à son « super-sub » (75′) : Nill De Pauw, qui a déjà permis à son équipe de ramener cinq points. On vient de passer dans le Kombouaré Time ( 6 des 7 derniers buts guingampais ont été inscrit dans les 15 dernières minutes de jeu ) et les bretons prennent à présent le contrôle du match. Le nouvel entrant ne tarde pas à s’illustrer. Lancé dans la profondeur, il rate sa frappe après une bonne sortie de Cardinale (80′). Les centres s’enchaînent, et c’est maintenant Ikoko qui trouve Diallo, fraîchement entrée en jeu. Sa tête finit dans les bras du gardien (86′). Guingamp pousse sous l’impulsion de son public et sur un corner, Coco saute plus haut que tout le monde, mais Cardinale est encore idéalement placé (87′). Un dernier coup franc de De Pauw, sans succès. L’arbitre renvoi les 22 acteurs au vestiaire.

Un manque d’efficacité cruel pour les guingampais qui ont rivalisé de belle manière face à un leader qui conforte son fauteuil avec cette victoire. Les bretons peuvent se relancer dès samedi dans leur stade, face à une équipe nantaise en crise.

 

La feuille de match

Ligue 1 ( 15ème journée ) : EAG – OGCN

Stade : Roudourou

Affluence : 14 680 spectateurs

Arbitre : Benoît MILLOT

But ( Passe décisive ): 5′ Belhanda ( Seri ) pour Nice

Cartons jaunes : 66′ Kerbrat et 90′ Diallo pour Guingamp ; 51′ Belhanda pour Nice

Compositions

Guingamp : Johnsson, Ikoko, Sorbon, Kerbrat, Marçal, Deaux (Diallo 78′), Didot, Blas (Mendy 57′ ), Coco, Salibur (De Pauw 75′), Briand.

Nice : Cardinale, Pereira, Dante, Sarr, Dalbert, Koziello, Cyprien, Seri (Bodmer 84′), Eysseric (Walter 89′), Belhanda, Plea ( Donis 78′).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.