Guingamp a chassé le HAC de la Coupe

Photos site EAG (eaguingamp.com)

À l’occasion du 1/32ème de finale de la Coupe de France, l’EAG recevait Le Havre, hier, au Roudourou. Pour ce premier match de l’année pour les deux équipes, ce sont les bretons qui sont venus à bout des normands, 2 buts à 1.

 

Pour le premier match des Guingampais dans cette 100ème édition, Antoine Kombouaré avait convoqué un groupe extrêmement réduit de seulement 15 joueurs. Les deux équipes sont sur deux dynamiques bien différentes avant d’aborder ce match. Les guingampais abordaient la trêve hivernale avec une très belle cinquième place alors que les havrais restaient, quant à eux, sur une série de cinq match sans victoire en championnat.

Un coup de tête qui fait mal au crâne du HAC

Le début de match est quelque peu à l’avantage des guingamapis qui se procurent de timides occasions à l’image des centres de Salibur ( 1′ et 26′ ). Les havrais répondaient timidement par l’intermédiaire de Duhamel, mais sa frappe était captée par Jhonsson (28′). Les locaux commençaient alors à prendre le jeu à leur compte. Salibur pensait tout d’abord obtenir un pénalty après un accrochage avec un adversaire, mais l’arbitre ne le voyait pas de cet œil (32′). Trois minutes plus tard, c’est Angoua qui reprenait de la tête un corner de Salibur, mais Thuram se couchait bien. Ce n’était que parti remise. À la 42ème Diallo s’élevait dans le ciel guingampais pour reprendre de la tête un centre de Coco, et envoyait ainsi le ballon au fond des filets. 1-0, c’est le score à la pause.

La hiérarchie est respectée

Au retour des vestiaires, le match s’emballe et Didot manque de peu de porter le score à 2-0. Mais sa demi volée frôle la barre de Thuram. Orgueilleux, les visiteurs réagissent via Ayasse, qui oblige Jhonsson à repousser sa frappe en corner. Le Havre pousse pour revenir au score. Mais c’est bien Guingamp qui va faire la différence. Après une belle action collective, Salibur lance Deaux dans la surface qui centre. Malin, Briand devance le défenseur et place une frappe croisée qui ne laisse aucune chance à Thuram. Guingamp manque de peu le 3-0 après cette demi volée, au-dessus, de Briand (70′) et se contente ensuite de gérer. La réduction du score, dans un temps faible, de l’ancien guingampais Mana Dembélé est anecdotique. Guingamp s’impose logiquement et se qualifie sans trembler pour les 16ème de finale.

Les guingampais prennent le dessus sur leur adversaire du soir. (Photos site EAG)

Notes

Guingamp

Johnsson (5) : L’international suédois n’a pas eu beaucoup de boulot ce soir mais il a répondu présent lors des quelques assauts visiteurs.

Angoua (4) : Aligné à un poste qui n’est pas le sien, il n’a pas pesé offensivement .

Sorbon (5) : Un match tranquille pour Sorbon.

Kerbrat (6) : De bonnes interventions. Un bon match.

Marçal (5) : Il n’a pas toujours fait les bons choix, à l’image de sa nouvelle coupe de cheveux.

Diallo (7) : Le meilleur guingampais sur la pelouse. Il a montré la voie aux siens.

Didot (6) : Comme à son habitude, il s’est beaucoup donné au milieu.

Deaux (5) : Une performance ternie par des pertes balles au milieu, mais sauvée par une passe décisive.

Coco (6) : Des prises de balles intéressantes. Il a beaucoup apporté offensivement à son équipe.

Briand (6) : Encore buteur ce soir, Briand a permis aux siens de se mettre à l’abri.

Salibur (6) : Toujours dangereux balle aux pieds. Il rend une bonne copie.

Le Havre

Thuram (5) : Impuissant sur les deux buts, il réalise quelques interventions.

Bese (4) : Mis en difficulté tout le long du match par Coco et Salibur.

Camara (5) : Plus solide que son compère. Match correct.

Cambon (4) : Peu en jambes, il a été malmené par Briand.

Mendy (5) : Généreux, il a parfois voulu trop en faire. Joueur prometteur cependant.

Ayasse (5) : A su rivaliser avec le milieu guingampais.

Fontaine (5) : Voir Ayasse.

Ferhat (5) : Voir Fontaine.

Gimbert (4) : Énervant aussi bien dans son jeu que dans son comportement.

Duhamel (4) : Beaucoup de mauvais choix. Mention « peu mieux faire ».

Bonnet (6) : Incontestablement le meilleur havrais ce soir. Il a été bien seul à apporter de la folie aux attaques du HAC.

Réactions

Oswald Tanchot (entraîneur du Havre) :

« C’est une belle compétition et nous sommes tristes de la quitter. Mais on la quitte la tête haute en ayant rivalisé avec cette belle équipe de Guingamp. Ce qui nous a manqué, c’est d’être tranchant dans les zones de vérité. »

Antoine Kombouaré (entraîneur de Guingamp):

« On s’attendait à un match difficile mais je pense que notre victoire est logique. Je n’ai cependant pas aimé la fin de match où nous avons peut être manqué un peu de jus. On a respecté cette équipe du Havre, mais l’essentiel c’est de passer. On va jouer à fond toutes les compétitions et pourquoi pas ramener une coupe en fin de saison. »

Feuille de match

Coupe de France : 32ème de finale, EAG-HAC

Stade : Roudourou

Affluence : 10 599 spectateurs

Buts : Diallo (42’) et Briand (60’) pour Guingamp. Dembélé (90’+1’) pour Le Havre

Arbitre : M. Lesage

Carton jaune : 71′ Cambon pour Le Havre

Compositions

Guingamp : Johnsson, Angoua, Sorbon, Kerbrat, Marçal, Diallo, Didot (85′ Mané), Deaux, Coco, Briand (90′ Livolant), Salibur (78′ Diabaté)

Le Havre : Thuram, Bese, Mendy, Camara, Cambon, Ayasse (84′ Salles-Malonge), Fontaine (90′ Dembélé), Ferhat (71′ Julan), Gimbert, Duhamel, Bonnet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.