Monaco évite le piège Guingampais

Photo du site de l’EAG : http://www.eaguingamp.com/eag-monaco-la-galerie-photos/

Après sa défaite 5-3 face à Manchester City en C1, Monaco retrouvait, hier, la Ligue 1, à Guingamp. Un retour à la réalité qui avait tout d’un match piège. Sans forcer son football, l’ASM s’est imposée 2-1, et consolide sa place de leader, en attendant le décisif OM-PSG, ce soir.

En déplacement au Roudourou, là où sont tombés l’OM, le PSG et l’OL, Monaco devait éviter le piège et se relancer après son nul (1-1), à Bastia, vendredi dernier. Les monégasques se sont très vite mis en danger. Notamment par ce coup-franc de Salibur (4’), qui frôlait la lucarne de Subasic,. Puis, par un but de Diallo, légitimement refusé pour une légère position de hors-jeu. Monaco souffre alors du pressing local.  Peu inspirés offensivement en ce début de match, les joueurs de la principauté s’en sont remis aux coup de pieds arrêtés.

À la 25ème minute, Glik profitait d’un coup franc dévié par Briand, qui lobait son propre gardien,. Monaco ouvrait le score. Les visiteurs avaient ensuite l’occasion de faire le break, mais la tête de Falcao (36’) passait de peu à côté. Une minute après, ce même Falcao nous gratifiait d’un magnifique retourné acrobatique. Mais sans compter sur Kerbrat, qui nous privait du but de l’année.

Monaco, la force tranquille

Dès le retour des vestiaires, Kombouaré affichait sa volonté de revenir au score. Deaux cédait sa place à Mendy. Guingamp monopolisait le ballon sans toutefois  parvenir à être dangereux. C’est à la 67’ qu’intervenait la première grosse occasion de cette seconde période. Après un mouvement d’école, Mendy remisait pour Coco. Mais sa frappe est contrée par Jemerson, qui sauvait les siens.

Après de timides assauts, ponctués par deux frappes enroulées de Fabinho (70’), et de Mbappé(77’), Monaco allait se mettre à l’abri. Intenable depuis son entrée en jeu onze minutes plus tôt, Mbappé est accroché par Jonhsson. Il obtient le pénalty. Fabinho, alias Mister 100%, doublait la mise d’une somptueuse panenka. Le succès monégasque était assuré, et le but de Didot (90’) ne changeait rien. Monaco conforte sa première place. Les hommes de Leonardo Jardim reprennent trois points d’avance sur leur voisin Niçois, et six sur le PSG, qui joue ce soir face à l’OM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.