Guingamp à l’arrachée !

Au bout du suspens. L’En Avant de Guingamp s’est imposé  1-0 face à Lille grâce à un but d’Étienne Didot dans les ultimes secondes de cette 6ème journée de Ligue 1 à Roudourou.

À quelques secondes du coup de sifflet final, alors qu’on se dirige vers un piètre 0-0, Étienne Didot libère le Roudourou. Le Paimpolais arme une magnifique reprise de volée à 25 mètres du but et trompe Mike Maignan (90+3’). 1-0 pour Guingamp,  une victoire méritée mais compliquée pour les hommes d’Antoine Kombouaré.

Dès les premières minutes, les lillois bien en jambes font trembler les Guingampais. El Ghazi bien décalé par Benzia déclenche une frappe  arrêtée par Johnsson (3’). La réponse guingampaise est immédiate, Salibur, de retour dans le groupe après son transfert avorté fin août à Saint-Étienne, rentre sur son pied gauche et enroule, mais c’est trop enlevé (5’). Le match est  très  fermé durant cette première mi-temps, la défense guingampaise est très solide, à l’image de Félix Eboa Eboa titularisé pour la première fois, à la place de Jérémy Sorbon. « J’ai mis Sorbon sur le banc, tout comme Didot et Diallo alors qu’ils ont fait un bon match à Lyon » s’est justifié Kombouaré en conférence de presse. Un choix payant pour l’entraîneur kanak puisqu’Eboa Eboa a été très solide tout au long de la rencontre et surtout précis dans sa relance de balle. « Je le répète souvent, c’est bien de faire un bon match, mais c’est encore dur de confirmer et de répéter ce genre de performances pour faire une belle carrière » analyse le technicien guingampais à propos de son jeune défenseur.

Thuram pas assez tueur

Le dernier quart d’heure est un peu plus intéressant, Deaux dévie de la tête pour Thuram, ce dernier, seul à cinq mètres du but, rate sa reprise à bout portant (32’). Araujo répond instantanément pour les Dogues, il se joue de plusieurs défenseurs avant d’enchaîner sur une frappe, de peu à côté (33’). Les guingampais auraient pu rentrer au vestiaire avec un but d’avance. Après un centre de Camara, Salibur talonne pour Briand mais sa frappe est contrée par Amadou. Score nul et vierge à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, Marcus Thuram se retrouve seul face à Maignan mais manque son face à face (46’). Encore une occasion manquée par le jeune espoir français, intéressant dans le jeu mais pas assez tueur devant le but. Quelques minutes plus tard Ié envoi un missile qui passe à quelques centimètres du but de Jonhsson (48’). Kombouaré tente alors un coup de poker en faisant entrer Didot à la place de Camara pour jouer en 4-3-3 (63’).

Un dernier quart d’heure de folie

Le match se referme petit à petit mais les Guingampais gardent la possession. Le match s’emballe dans le dernier quart d’heure à l’image de cette frappe de Salibur (74’). Guingamp multiplie alors les incursions dans la moitié de terrain lilloise. Après une magnifique combinaison entre Ikoko et Briand, Thuram n’est pas loin de surprendre Maignan mais sa frappe est trop molle (81’). À quelques minutes de la fin, Bissouma fait trembler le Roudourou en déclenchant un missile à 30 mètres du but, sa frappe est arrêtée par Johnsson (87’). Deux minutes plus tard Balhouli s’amuse avec Rebocho et Benezet. L’ancien Lyonnais centre au deuxième poteau mais El Ghazi ne peut reprendre. Guingamp est passé à un crampon de la catastrophe.

On pense alors se diriger sur un match nul lorsqu’un éclair de génie arrive. Bénézet, fraîchement entré en jeu déborde et centre. Le ballon est repoussé dans l’axe sur Didot qui reprend de volée à 25 mètres, le ballon est légèrement touché par un lillois mais il fait trembler les filets. Le breton d’origine peut célébrer son but d’une belle danse bretonne, le mot de la fin lui revient. Il offre la victoire à ses coéquipiers (90+3’). « C’est un final qu’on apprécie, un moment heureux qui arrive au bout de la nuit. C’est tout simplement la victoire du cœur, de l’énergie et du suspense. Je suis très fier de la performance de mes joueurs. » confie Antoine Kombouaré à l’issue du match.

Cette victoire permet à l’En Avant de remonter provisoirement à la 8ème place tandis que Lille est 17ème. Une place inquiétante pour un club qui a beaucoup dépensé lors du mercato estival. Pourtant Bielsa El Loco ne veut pas accabler ses joueurs. « On a eu le contrôle du ballon mais on a manqué de précision dans la dernière passe et dans le dernier geste car on a eu plus d’occasions que l’adversaire. Je maintiens ma position en ce qui concerne le fait que Nicolas Pépé joue en numéro 9, il a les qualités techniques et il pense but ».

Fiche technique 

6ème journée de Ligue 1. Guingamp – Lille : 1-0.

Stade de Roudourou.

Arbitre : Jérôme Brizard.

Affluence : 11 901 spectateurs.

EA Guingamp : Johnsson, Ikoko, Kerbrat, Eboa Eboa, Rebocho, Camara (Didot 63’), Deaux, Phiri (Diallo 80’), Salibur (Bénézet 76’), Briand, Thuram. Entraîneur : Antoine Kombouaré.

Lille : Maignan, Malcuit, Alonso, Ié, Ballo Toure, Amadou, Bissouma, El Ghazi, Benzia (Kouame 83’), Araujo (Bahlouli 88’), Pepe (Ponce Martinez 76’). Entraîneur : Marcelo Bielsa.

But : Guingamp : Didot (90+3’).

Avertissement : Lille : Benzia (56’).

Nathanaël Braud

Latest posts by Maxime Oliveira (see all)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.