Nordik Impakt exorcise la ville de Caen pour sa 19e édition.

L’association Arts Attacks ! remettait le couvert pour la 19e fois en organisant de nouveau une édition de Nordik Impakt. Les premières éditions du festival se tenaient à la fonderie. Depuis, ce festival a bien évolué, pour s’imposer au parc des expositions de Caen comme l’un des plus grands festivals de musique électronique en France.  En bientôt 20 ans de parcours, la programmation met en valeur un patrimoine local de musique électronique ainsi que de prestigieuses pointures de la techno…

Visuel officiel de la 19e édition du Nordik Impakt

Deux soirées aux ambiances différentes.
La soirée du vendredi a réparti les artistes sur les trois scènes qui composent le festival. Une programmation très énergique, sombre et brutale était de mise. Paula temple, Manu Le Malin, Amélie Lens, DJ AZF, ou encore Radical Redemption en étaient les ambassadeurs. Techno dite « industrielle » et « hardcore » étaient les étiquettes dans lequel on retrouve souvent ces artistes. Le DJ set de Paula Temple, ne nous laissera pas indifférent. Entre une technique maîtrisée, un crescendo continu qui nous entraîne de plus en plus dans les abysses d’une musique sombre et violente, l’artiste surnommé par le magazine Trax « la reine de la techno industrielle » nous aura éblouit le temps de ses 1h30 de prestation. Vous pourrez d’ailleurs la retrouver en Bretagne fin novembre au « 1988 live club » à l’occasion du festival « Bar-Bars ». Le closing de la soirée se fera sur cette même tonalité industrielle par AZF. Cependant, le reste de la programmation a pu être douce grâce à des prestations comme celle de Digital Cosmic Disco ou encore du duo Polo & Pan, que l’on retrouve plutôt dans le Hall of fame et le Wonder Hall.

Cette programmation est le miroir d’une tendance actuelle. Alors qu’il y a 5 ans de cela la scène techno française vivait au rythme de la house et deep-house, on constate ces dernières années un regain d’une techno issue des raves ou des fraîches industrielles.

Le deuxième soir, c’est la techno et la Drum n’ Bass qui sont mises à l’honneur. Une belle mise en avant d’un genre musical qui peine à s’affirmer dans ces grands rendez-vous électroniques. Teddy Killerz, Elisa Do Brasil ou encore S.P.Y & MC DRS ont envoyé des sets drum’n bass d’une rapidité prête a défier les meilleurs danseurs du hall of death. Raito, jeune artiste et talent coup de coeur du Nordik, annoncé comme un artiste techno, s’est également prêté au jeu de la drum’n bass plus qu’au son des raves anglaises qu’il aime divulguer d’habitude.
Le son techno est beaucoup plus soft que la veille, UMEK jouera le set techno le plus brut de la soirée. Mind Against ou encore Tale of use aborderont une techno plus lisse et psychédélique.

perdu dans le brouillard festif du festival

Nordik, novateur du territoire caennais.

jeux de lumières pendant le passage de UMEK

Nordik, ce n’est pas que deux jours de fête. Les premiers rendez-vous Nordik ont commencé dès le 28 septembre dans « Le Broc café », bar incontournable de Caen. Ces afterworks organisés dans les bars de la ville avaient pour but de « présenter la prochaine édition du festival ». Les organisateurs ne s’arrêtent pas là. Ils investissent les écoles pour des découvertes des musiques électroniques à travers des ateliers, des mini booms… Nordik cherche à faire participer toutes sortes de public. Ils investiront d’ailleurs le centre pénitentiaire le jeudi 19 octobre pour des rencontres et concerts, un projet en collaboration avec le réseau « Culture-justice » de Normandie. Le mercredi 18 octobre, ce seront les jeunes talents qui joueront les stars lors du Nordik Discovery, dans le club « le cargo ». DNGLS, Gracy Hopkins, You Man, DC salas, Hadrian, Mac Desclos, Totem, Elzeden vs PolarX ou encore Nari Fshr, seul DJ féminin de cette sélection de jeunes talents. Ils s’affronteront devant un jury de professionnels pour essayer de décrocher une place parmi les grands.
Nordik apporte véritablement un dynamisme à Caen, et ne se réduit pas à deux jours, mais à une longue rencontre entre tous types de public. Un rendez-vous électronique à ne pas manquer en Normandie ! A partir du 24 octobre prochain, Nordik fêtera ces 2 décennies de festival, ce qui promet de nous réserver bien des surprises…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.