Guingamp au bord du rouge !

Accroché sur sa pelouse face à Montpellier (0-0), l’En Avant est 16ème et voit la zone de relégation se rapprocher. Si l’EAG a su se montrer solide défensivement, les problèmes offensifs persistent toujours.

« Prêts à lutter ? Prouvez-le ! ». Le message du Kop Rouge est clair, avant le début de la rencontre. Mais, hormis la frappe molle de Thuram sur Lecomte dès le début du match (1’), Guingamp s’est montré impuissant offensivement. Le duo d’attaque Briand-Thuram n’a jamais été dangereux. Titulaire pour la cinquième fois de la saison sur le côté droit de la défense en l’absence de Tabanou, Jonathan Martins Pereira s’est montré appliqué dans son rôle défensif et intéressant offensivement. Multipliant les montées sur son côté et combinant avec Camara, Martins Pereira n’est pas loin de marquer un magnifique but. Il récupère le ballon à 20 mètres et enchaîne une demi-volée après un contrôle poitrine. Le ballon rase le but de Lecomte (39’).

« Des coups de pieds arrêtés mal négociés »

Dans un match fermé, la solution aurait pu venir des coup de pied arrêtés comme les corners. Seulement aucun ne s’est transformé en occasion de but. Guingamp aurait pu bénéficier d’un pénalty sur une main de Mendes (65’) mais l’arbitre en décida autrement. Une dernière incursion dans le camp adverse de Lucas Deaux solde un match nul sur le papier et sur le terrain. Pour le numéro 8, ce résultat est significatif. « On a fait preuve de don de soi pour le partenaire par rapport aux autres matchs. On a eu de belles phases de possession. Le match s’est joué sur des coups de pieds arrêtés mal négociés et sûrement une main dans la surface non sifflée ».

Une solidité défensive retrouvée

Le score reflète bien la physionomie du match. Contrairement au match de Coupe de la Ligue contre Montpellier il y a un mois (défaite 2-0 des bretons), Guingamp ferme les espaces dans sa défense, Montpellier peine à sauter les lignes défensives. Cette fois, le bloc guingampais se resserre et reste haut sur le terrain. Peu inquiétés défensivement, Guingamp a pu compter sur un Kalle Johnsson retrouvé. Le portier suédois a su rassurer les siens sur les quelques occasions concédées (43’, 79’ et 81’). En conférence de presse, Kombouaré semble soulagé par l’assurance défensive retrouvée par son équipe : « On a montré un bon visage ce soir, ça fait du bien de reprendre un point et de finir sans prendre de but. Mais c’est physiquement et mentalement qu’on a baissé le pied », comme peuvent illustrer les deux occasions adverses dans les dix dernières minutes.
Guingamp se déplace à Troyes samedi prochain (20 heures). Les rouges et noir se déplaceront sans Nicolas Bénezet touché à la cheville et reparti de Roudourou en béquilles.

 

Fiche technique

15ème journée de Ligue 1.

Guingamp – Montpellier : 0-0.

Stade de Roudourou.

Arbitre : Olivier Thual.

13 178 spectateurs.

Guingamp : Johnsson, Martins Pereira, Sorbon, Kerbrat, Ikoko, Diallo, Deaux, Camara (Salibur 75’), Bénezet (Coco 45’), Thuram (Blas 85’), Briand.

Entraîneur : Antoine Kombouaré.

Montpellier : Lecomte, Aguilar, Mukiele, Mendes, Congre, Roussillon, Skhiri, Lasne, Sambia (Piriz 85’), Sio (Camara 57’), Ninga (57’ Mbenza).

Entraîneur : Michel Der Zakarian.

Avertissement : Montpellier : Sio (32’).

Nathanaël Braud et Mathieu Faurie

 

Crédit image à la une : eaguingamp.com

Latest posts by Maxime Oliveira (see all)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.