Un point c’est tout

Hier soir Guingamp et Caen se sont neutralisés (0-0) au terme d’un match rythmé mais marqué par des imprécisions techniques en seconde période. La partie du soir était également l’occasion pour Roudourou de fêter la première titularisation de la recrue phare Clément Grenier.

 

L’an passé face à Caen, Guingamp se faisait surprendre en contre à la dernière seconde. Antoine Kombouaré déclarait alors : « Quand on ne peut pas gagner un match, il faut savoir ne pas le perdre ». La maxime s’applique pour ce soir. Peu inspirés offensivement (0 tirs cadrés), les Guingampais se contenteront de ce match nul.

 

Première convaincante pour Grenier 

Le match débute pourtant fort. Ait Bennasser allume la première mèche (3’) mais sa frappe termine à côté. Guingamp ne tarde pas à répondre. Sur un centre de Rebocho à ras de terre, Briand s’efface pour Grenier. Le numéro 6 ouvre trop son pied et sa frappe passe bien à côté. Une minute plus tard, Crivelli se présente face à Johnsson mais le gardien suédois remporte son duel. Les deux équipes se rendent coup pour coup. Peu après le quart d’heure de jeu, Grenier lance parfaitement Coco dans le dos de la défense. L’espoir français crochète Vercoutre mais son dribble est trop long. Grenier réalise un bon début de match. «J’étais bien en jambes les 20-30 premières minutes, analysait-il après match. Au fur et à mesure du match, j’ai perdu en rythme ce qui est normal car ça faisait longtemps que je n’avais pas commencé.  Il faut que je sois patient avec moi même. »

 

« Un nul assez logique »

Si l’ancien lyonnais a apporté une touche technique au milieu de terrain Guingampais, il a perdu quelques ballons, preuve qu’il lui reste encore a retrouvé la pleine possession de ses moyens.

Son impact sur le jeu a d’ailleurs diminué comme le rythme du match. Après vingt bonnes premières minutes, les occasions se font plus rares. Ni Coco (41’), ni Peeters (49’) ne parviennent à ouvrir le score. Le réveil guingampais viendra de Marcus Thuram, le remplaçant de Clément Grenier sorti à la 65’. À un quart d’heure du terme, l’attaquant dribble toute la défense avant de centrer en retrait,  mais la frappe de Ngbakoto est contrée par Genevois. Caen aura aussi l’occasion de marquer mais Jonhsson sauve les siens. Le portier repousse une tête de Da Silva qui prenait le chemin du but (81’). Un dernier frisson parcoure le stade dans les ultimes secondes sur une frappe de Didot qui termine petit filet. 0-0 score final. Un résultat « assez logique » pour Patrice Grande, entraineur du SMC. Son homologue Antoine Kombouaré s’est lui dit « déçu ». Le kanak a regretté le « manque de prise de risque » de ses joueurs. Tout n’est pas à jeter, l’association Kerbrat-Eboa Eboa en défense centrale est l’une des grandes satisfactions de la soirée.

 

Fiche technique :

25ème journée de Ligue 1

Stade de Roudourou

Arbitre : M. Jochem

Affluence : 13988 spectateurs

EA Guingamp : Johnsson – Ikoko, Kerbrat, Eboa Eboa, Rebocho – Phiri, Blas – Coco (Didot, 84′), Grenier (Thuram, 66′), Benezet (Ngbakoto, 66′) – Briand

SM Caen : Vercoutre – Genevois, Da Silva, Djiku – Guilbert, Aït Bennasser (Sankoh, 18′), Féret, Peeters, Avounou – Rodelin, Crivelli (Santini, 75′)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.