Transmusicales 2018 : 10 artistes qui ont marqué l’histoire du festival

Fondées en 1979, les Rencontres des Trans Musicales fêtent leurs 40 ans cette année. De nouveaux artistes émergents du monde entier se produisent dans toute l’agglomération rennaise. 12 à la première édition, ils sont 89 à s’exprimer du 5 au 9 décembre 2018, et exactement 2529 au total à s’y être présentés. Des pépites, le festival en connaît chaque année. En voici 10 qui ont fait des Trans un festival reconnu internationalement.

 

1979 – Marquis de Sade

Le groupe Marquis de Sade, héritier de la première édition, se produit sur la scène des Transmusicales, en 1979. Distingués par leur énergie fulugurante, les représentants de la New Wave rennaise interprètent leur premier album « Dantzig Twist » au festival. Le groupe formé de Philippe Pascal, Franck Darcel, Pierre Thomas et Christian Dargelos se dissous en 1981. Ils se regroupement en 2017 et se produisent au Liberté à Rennes, pour les 40 ans du groupe.

 

1980 – Lenny Kravitz

L’année suivante, le rock et la soul de Lenny Kravitz frappent la capitale rennaise. Pop star des années 90 et comparé à Bruce Springsteen, ses performances scéniques sont sensationnelles et appréciées par son public. Notamment aux Transmusicales où il va être remarqué. Quelques années plus tard, des titres comme « Are you gonna go my way » et « I belong to you» vont être entendus dans les zéniths lors de tournées géantes. Kravitz confie sur le plateau de Taratata qu’il n’a pas oublié ses débuts à Rennes. (à 7’)

 

1991 – Nirvana

Du grunge et du rock alternatif. Nirvana éclot alors quand ils font trembler la scène des Trans. Leur album « Nevermind » marque les esprits. Leur popularité s’établie avec la sortie de « Come as you are » sortie en 1992 et « Smells Like Teen Spirit », dn 1991. 3 ans plus tard, le groupe revient au festival pour la promotion de leur album « In Utero ». Kurt Cobain fait preuve de générosité en offrant sa guitare à l’un des festivaliers.

 

1993 – Bjork

Ambitieuse, Bjork produit un disque de comptines enfantines dès ses 11 ans. Plus tard, elle devient productrice, chanteuse et musicienne. D’origine Irlandaise, Bjork est invitée à participer pour la 14ème édition, par Jean-Louis Brossard, le programmateur des Trans. Anciennement chanteuse dans le groupe « the Sugarcubes » et représentante du minimalisme, elle se présente sur scène habillée tout en blanc avec ses percussions et sa musique chaleureuse. Les festivaliers sont touchés par sa douceur et son authenticité.

 

1994 – Portishead

La 25ème édition est marquée par la venue de Portishead dans la mythique salle de l’Ubu. Beth Gibbons arrive en retard et tétanisée sur scène, le set ne dure que 25 minutes. Mais toute la salle est transportée. Un style minimaliste, dub et soul, envoute le public et les organisateurs du festival. « Glory Box » sort quelques semaines après, et se démarquera d’un succès phénoménal.

Pour les 25 ans du festival, la chanteuse Beth Gibbons interprète deux morceaux avec le groupe « Peuple de l’Herbe ».

 

1995 – Daft Punk

Qui peut se targuer d’avoir été présent dans la salle de l’Ubu, le samedi 2 décembre 1995 ? Surement des milliers de rennais, pour une salle qui ne peut accueillir que 350 personnes. Daft Punk, alors sans leur casque, est invité par Jean-Louis Brossard après avoir sorti deux maxis dont un certain « Da Funk ». Le temps d’une soirée, l’Ubu devient un club d’électro et leur énergie épate le public. La révolution de la musique électronique va changer tout le festival, où l’on retrouve désormais un grand mélange de styles. Pour le groupe, c’est la gloire qui les attend.

 

2008 – The Popopopops  

Rennais et passionnés de musique, Victor Solf et Simon Carpentier sont membres du groupe rock « The Popopopops ». Leur nom de groupe fait références au morceau « Seine Saint Denis » de «NTM ». En 2008, ils sont invités sur la scène du Hall 4 des Transmusicales pour notamment interpréter leur célèbre morceaux « Cross the line ». Quelques années plus tard, un nouveau projet nommé « Her » naît, avec une interprétation féministe des morceaux. Ils se produisent en 2015 et charment le public. Malheureusement, un des membres du groupe, Simon Carpentier décède, Victor Solft et ses musiciens ont pris l’initiative d’entreprendre leur tournée sans Simon. Le groupe s’arrêtera le 9 février au Zénith de Paris, après un dernier show magistral à Rennes.

En octobre 2018, Her a donné un dernier concert à Rennes, ville qui a vu naître et évoluer le groupe. @QuentinDanjou

2010 – Stromae 

Jeune belge, auteur et compositeur, Stromae, sous le nom de Paul Van Haver se produit en 2010. Il joue à chaque soir du festival, pour la création des Trans. Un rendez-vous chaque année très attendu chaque année à la salle de l’Aire Libre. Toujours accompagné d’un costume très coloré et de son nœud pap’, il interprète, pour le plus grand plaisir du public, « Alors on danse ? ». Grâce à sa collaboration avec Orelsan, Stromae revient sur scène, quelques années après avoir terminé sa tournée « Racine Carrée ». Avec le morceau « la Pluie » sorti en 2017, le duo brille.

 

2013 – London Grammar

Originaire du Royaume-Uni, Hannah Reid et ses deux musiciens ont créé l’harmonie « London Grammar ». Tournée vers l’indie pop, leur musique est dévoilée en 2013 aux Transmusicales et la puissante voix d’Hannah charme les festivaliers. Ils vont se faire connaitre, notamment avec leur titre « Wasting my Young Year » qui figure dans l’album « If you Wait ».

 

2017 – Columbine

Dernière étoile venant de Rennes, Columbine alias Foda C, Lujipeka, Chaman et Chaps se sont produit en 2017 aux Transmusicales. Ils s’attachent au genre rap et hip-hop français avec leur album « Clubbing for Columbine » et « Enfants Terribles » s’inspirant de Jean Cocteau, poète français. Ils ont mené un gigantesque show, avec notamment leur célèbre morceau Dom Perignon.

Il a fait très très chaud l’année dernière dans le hall 8 devant Columbine. Cette année, Disiz la Peste aura la charge d’enflammer ce lieu, dès jeudi soir. @QuentinDanjou

 

Emma Tardif et Quentin Danjou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.