Les Nantais toujours mobilisés pour Steve

Un homme accroche des affiches « Justice pour Steve » sur la grue Titan, emblème de la ville de Nantes | Manuel Magrez

Huit mois après la disparition de Steve Maïa Caniço après une charge policière, quelques centaines de Nantais se sont rassemblés pour lui rendre hommage.

C’est à l’initiative des proches du jeune homme disparu qu’un rassemblement en sa mémoire à eu lieu le vendredi 21 février. Après des prises de parole sous la grue jaune devenue un des emblèmes de la cité des ducs. La petite foule s’est rendue là ou le corps de l’animateur périscolaire avait été découvert plus d’un mois après sa disparition. Ses proches et quelques anonymes ont déposé fleurs et bougies.

Des Nantais déposent bougies et fleurs là ou le corps de Steve Maïa Caniço à été découvert | Manuel Magrez

L’enquête menée contre X pour « homicide involontaire » piétine selon les proches du jeune homme qui ne savait pas nager. Maël, membre de son cercle d’amis affirme ne pas avoir été entendu par l’IGPN (NDLR : Inspection générale de la police nationale) alors qu’elle à été témoin de ce qui s’est passé la nuit de la fête de la musique aux alentours de 4 heures du matin.

Après une vingtaine de minutes passée sur les lieux, le groupe s’est dirigé en musique vers la fresque installée en son hommage vandalisée par un groupe d’extrême droite une seconde fois, en deux semaines. Les amis de Steve appellent au calme sur cette histoire en se réjouissant des fonds levés par un appel aux dons qui « permettra de restaurer la fresque au plus vite ». La soirée s’est terminée au pied de cette fresque accompagnée de musiques techno, « le style qu’il aimait ».

Proches de Steve et anonymes se tenant devant la fresque aspergée de goudron | Manuel Magrez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *