Football. Rennes écrase Montpellier (5-0) et reprend sa marche en avant

Le Stade Rennais a donné une leçon à Montpellier (5-0) ce dimanche au Roazhon Park pour le compte de la 28e journée de Ligue 1. Trois jours après leur défaite (1-2) à Saint-Étienne en demi-finale de coupe de France, les rennais ont réalisé le match parfait face à des héraultais qui auront sombré en défense tout au long de la rencontre. Rennes conforte sa troisième place au classement.

Le Roazhon Park a exulté à cinq reprises en faveur du Stade Rennais ce dimanche soir. Photo Wikipédia

L’art et la manière pour repartir de l’avant. Trois jours seulement après son élimination (1-2) à Saint-Étienne en demi-finale de coupe de France, Rennes s’est consolé ce dimanche après-midi en corrigeant Montpellier (5-0) au Roazhon Park lors de la 28e journée de Ligue 1.

Froids de réalisme, les joueurs de Julien Stéphan ont réalisé le match parfait, tombant dans l’ivresse des grands soirs, réalisant un match référence face à une défense montpelliéraine qui a pris l’eau en seconde période.

Une efficacité retrouvée

Les joueurs de Julien Stéphan démarrent la rencontre tambours battant. Portés vers l’avant, les Rennais vont surprendre d’entrée leurs homologues Montpelliérains grâce à un missile aux 25 mètres de Faitout Maoussa qui vient se loger dans la lucarne droite de Géronimo Rulli (8′). Une entame idéale qui va se confirmer par un break à la demi-heure de jeu par l’intermédiaire d’Adrien Hunou (27′), parfaitement servi par Flavien Tait devant le but vide, à la suite d’un contre éclair rondement mené.

Malgré une réaction montpelliéraine, marquée par la barre de Gaëtan Laborde (23′) puis le poteau de Téji Savanier (35′), Rennes regagne les vestiaires avec une confortable avance de deux buts.

Le début du second acte baissait en intensité. Mais une prompt averse intervenue une bonne partie de la seconde mi-temps semble avoir gelé les Montpelliérains et revigoré Rennes, qui tomba dans l’ivresse des grands soirs.

Car Flavien Tait, d’un astucieux enroulé pied droit dont il a le secret (68′), puis deux pénaltys en fin de match de Romain Del Castillo (72′) puis Flavien Tait (86′) scellaient le plus large succès rennais de la saison en Ligue 1. Le SRFC n’avait plus réalisé de manita à domicile en championnat depuis mai 2012 contre Dijon.

Supérieur techniquement et physiquement, Rennes a donné une leçon à Montpellier. Les Rouges et Noirs consolident leur troisième au classement, reléguant leur adversaire du soir à dix unités. Une bonne opération dans la course à l’Europe qui sera l’unique objectif dont sera focalisé l’effectif rennais en cette fin de saison.

La fiche

Stade Rennais – Montpellier HSC : 5-0

Mi-temps : 2-0.

Arbitre : Jérémie Pignard

Spectateurs : 24 818

Buts : Stade Rennais : Maouassa (8′, passe de Traoré), Hunou (27′, passe de Tait et 86′, s.p.), Tait (68′, passe de Camavinga), Del Castillo (72′, s.p.). Montpellier :

Avertissements : Stade Rennais : Léa-Siliki (57′), Bourigeaud (77′). Montpellier : Savanier (25′), Sambia (77′).

Stade Rennais FC :

Mendy ; Traoré, Gnagnon, Da Silva, Maoussa (Boey, 81′); Nzonzi, Camavinga, Léa-Siliki, Tait (Bourgieaud, 68′) ; Del Castillo (Raphinha, 74′), Hunou.

Entraîneur : Julien Stéphan.

Montpellier HSC :

Rulli ; Congré (Ferri, 74′), Hilton, Mendes ; Vargas (Sambia, 45′), Savanier (Yun, 84′), Le Tallec, Ristic ; Delort, Laborde.

Entraîneur : Michel Der Zakarian.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *